du 28 juin 2019
Date

Choisir une autre édition

Edge Canary déploie sa protection contre le pistage

Les testeurs du nouvel Edge dans le canal Canary (uniquement Windows 10 pour l’instant) peuvent essayer depuis la dernière préversion de nouveaux réglages liés à la vie privée. Ils avaient été brièvement montrés durant la conférence Build par Microsoft.

Il faut se rendre sur le flag edge://flags#edge-tracking-prevention puis le passer en Enabled. Après un redémarrage du navigateur, on se rend alors dans ses paramètres, dans la partie Confidentialité.

Là, on trouvera une nouvelle section : Prévention du suivi. Edge explique le fonctionnement du suivi publicitaire puis donne accès à trois réglages. Par défaut, il pointe sur Équilibré : les dispositifs malveillants sont bloqués, ainsi qu’une partie des « dispositifs de suivi tiers ». Microsoft prévient que les publicités seront globalement moins pertinentes.

Ceux qui préfèrent justement retrouver des publicités plus précises pourront basculer le réglage sur Basique. Au contraire, les internautes souhaitant un blocage plus massif pourront s’en remettre au réglage Strict. Edge met en garde : « Bloque la majorité des dispositifs de suivi tiers, certains sites peuvent se bloquer ».

Notez qu’un système de liste blanche est disponible. Les sites inscrits sont considérés comme étant de confiance, et la prévention de suivi y sera alors désactivée. Un éventuel bon compromis pour les aficionados du réglage Strict.

Microsoft en dit d’ailleurs un peu plus sur son mécanisme, basé sur trois composants : classification, exécution et réduction. L’éditeur tient inévitablement une liste des entreprises et de leurs trackers, adaptant les accès (notamment au stockage local) au cas par cas.

chargement Chargement des commentaires...