du 06 février 2019
Date

Choisir une autre édition

EA chute lourdement en bourse après des résultats en-deçà des attentes

Electronic Arts a affiché au troisième trimestre de son exercice fiscal 2019 un chiffre d'affaires en hausse de 11 % sur un an, à 1,29 milliard de dollars, pour un bénéfice net de 262 millions de dollars, à comparer à des pertes de 186 millions un an plus tôt.

Si l'on s'arrête à ces quelques chiffres, tout va donc pour le mieux. Dans le détail, EA est très mécontent de ses performances, bien inférieures à ce qui était attendu. Et c'est sur Battlefield V que l'éditeur remet la faute.

Le décalage de son lancement en novembre lui a permis d'être mieux fini, mais au prix d'une concurrence plus rude formée de Call of Duty : Black Ops IV, Red Dead Redemption 2, et l'inévitable Fortnite. Le choix de privilégier le mode solo par rapport au Battle Royale aurait également eu une incidence négative sur les ventes, qui ont loupé leur objectif.

Côté mobile, les revenus sont en baisse de 23 %, à 142 millions de dollars, la faute au report du lancement d'un jeu, de changements apportés à la monétisation de Madden et du départ poussif de Command and Conquer Rivals.

Pour l'an prochain, quelques lancements sont déjà prévus, dont un « shooter » basé sur la franchise Plants vs Zombies, un nouveau Need for Speed et Jedi : Fallen Order, un jeu Star Wars signé Respawn. Concernant Anthem, l'éditeur s'attend a 5 à 6 millions de ventes sur le prochain trimestre, au vu du retour des joueurs sur la démo. Apex, le Battle Royale lancé hier, a quant à lui déjà attiré un million de joueurs en l'espace de 8 heures.

En bourse, le cours de l'entreprise a chuté de 17,5 % après ces quelques annonces.Sur un an, EA a perdu près de 40 % de sa valeur.  

chargement Chargement des commentaires...