du 17 juin 2020
Date

Choisir une autre édition

Dropbox présente son gestionnaire de mots de passe, entre autres nouveautés

Avalanche d’annonces hier pour Dropbox, qui avait en réserve de nombreux produits à présenter. Le plus visible était un gestionnaire de mots de passe, nommé sobrement Dropbox Password. Il répond, selon l’éditeur, à une utilisation courante du service synchronisé : stocker des mots de passe.

Actuellement en bêta et testable uniquement par les abonnés Plus (en nombre limité), l’application sera disponible sous Windows, macOS, Android et iOS. Rien sur Linux pour le moment, dommage.

Les informations manquent cruellement pour l’instant, et on ne sait par exemple rien des fonctions complètes du service, de ses tarifs ou même de sa sécurité. Les détails arriveront probablement dans les mois qui viennent, au fur et à mesure que les tests se poursuivront.

Dropbox a également présenté quelques fonctionnalités puisées chez la concurrence, notamment OneDrive. Voici donc Vault, qui reprend l’idée du Coffre-Fort, avec un code PIN à six chiffres, mais allant plus loin sur la sécurité.

Les données sont chiffrées pendant le transport (dans les deux sens) ainsi que sur les serveurs de Dropbox. Dans OneDrive, comme on l’a vu récemment, le chiffrement est surtout local. La bêta de Vault est elle aussi réservée aux abonnés Plus.

Le service va se doter aussi d’une fonction de sauvegarde des dossiers courants, plus précisément Bureau, Documents et Téléchargements. Une fonction existant depuis longtemps sur OneDrive et permettant une utilisation transparente du dossier Documents dans Windows 10. 

Sur Mac, Dropbox va se heurter à iCloud Drive, qui propose la même chose et devra être désactivé pour que le nouveau service puisse fonctionner. Le service peut être testé en préversion avec tous les comptes.

Trois autres nouveautés ont été annoncées : l’intégration native d’eSignature, un Dropbox App Center pour centraliser les applications tierces fonctionnant avec le service, et une offre Family qui faisait cruellement défaut.

Dropbox est un service plus cher que la plupart des concurrents. L’offre Plus donne certes accès à 2 To de stockage, mais est proposée à 11,99 euros par mois, ou 9,99 euros avec la formule annuelle. 

En face, Microsoft fournit son offre 365 – comprenant notamment la dernière révision d’Office et 1 To de stockage dans OneDrive – pour 9,99 euros par mois, l’abonnement étant valable pour six comptes, chacun avec son To. On sait malheureusement déjà que dans le cas de Family, il faudra se partager les 2 To (jusqu’à six personnes également).

Toutes ces nouveautés doivent encore être testées. L’offre Family devrait arriver d’ici quelques semaines pour les abonnés Plus, et pour l’ensemble des utilisateurs d’ici la fin de l’année.

chargement Chargement des commentaires...