du 31 mai 2019
Date

Choisir une autre édition

Les six finalistes sont les suivants : Parrot, Skydio, Altavian, Teal Drones, Vantage Robotics et Lumenier. Le Français explique que le département de la Défense des États-Unis a alloué « un budget de 11 millions de dollars, réparti entre les six entreprises retenues, afin de prototyper et de tester un drone de reconnaissance rapidement déployable ».

« Le drone devra bénéficier d’un temps de vol de 30 minutes et d’une portée allant jusqu’à 3 kilomètres. Ultra léger, son poids ne pourra excéder 1,3 kg (3 pounds), il devra être opérationnel en moins de 2 minutes et pouvoir être transporté dans les sacs à dos standards utilisés par les soldats », ajoute Parrot.

Un contrat qui permettra peut-être à la société de mettre un peu de beurre dans les épinards après l'échec de son drone Anafi.

Drone de surveillance : Parrot et cinq autres sociétés retenues par l'armée américaine
chargement Chargement des commentaires...