du 06 avril 2020
Date

Choisir une autre édition

La semaine dernière, Twitter publiait des explications sur certaines données privées mises en cache dans Firefox. La découverte était récente et le service s’était adapté pour en tenir compte.

Mais le phrasé était particulier et donnait l’impression que Firefox était à blâmer. Pourtant, c’est bien Twitter qui présentait ses excuses et avait modifié le code de son côté pour que l’incident ne se reproduise pas.

Dans un billet, Mozilla s’explique : il n’y a aucune erreur dans Firefox. Le navigateur a sa manière de mettre les données en cache, que les éditeurs doivent prendre en compte. Twitter semble n’avoir découvert que tardivement la possibilité d’interdire à certaines données d’y être placées (directive no-store).

Pour les intéressés, l'un des développeurs de Firefox a publié des explications plus complètes dans un billet séparé

Données privées en cache : Firefox répond à Twitter
chargement Chargement des commentaires...