du 29 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Après l'Osmo, cette version Pocket est évidemment plus compacte : elle ne mesure que 121,9 x 28,6 x 36,9 mm (116 grammes) .

Le capteur (format 1/2,3") peut enregistrer des vidéos en 4K UHD jusqu'à 60 ips et des photos de 12 Mpixels. Un mode pro permet de régler manuellement les paramètres de la caméra. Elle dispose d'un écran tactile pour visualiser la scène que vous êtes en train d'enregistrer. La batterie propose une autonomie de 140 minutes.

Une fonction de suivi des visages ou des personnes est intégrée. De nombreux accessoires sont disponibles en option, dont un boîtier étanche jusqu'à 60 mètres et un module Wi-Fi.Le logiciel DJI Mimo est livré avec la caméra pour personnaliser et monter vos vidéos.

La DJI Osmos Pocket est d'ores et déjà disponible pour 359 euros.

DJI Osmo Pocket : une caméra 4K UHD miniature stabilisée sur trois axes, à 359 euros
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Après des rumeurs persistantes et des fuites, les nouvelles lunettes connectées pour les professionnels sont officiellement annoncées. Le fabricant affirme avoir écouté les retours de ses clients pour cette nouvelle monture.

Elles sont articulées autour de la plateforme Snapdragon XR1 avec un SoC à quatre cœurs à 1,7 GHz (en 10 nm), épaulé par 3 Go de LPDDR4 et 32 Go d'eMMC. Android Oreo est aux commandes.

Pour le reste, il est question de Wi-Fi 5, Bluetooth 5.x, d'une caméra de 8 Mpixels, d'un écran affichant 640 x 360 pixels, d'un port USB 2.0 Type-C, d'une batterie de 820 mAh, etc. Tous les détails sont disponibles par ici.

Les Google Glass Enterprise Edition 2 sont proposées à 999 dollars par le géant américain, mais elles ne sont pas directement vendues aux utilisateurs.

Copié dans le presse-papier !

Nous avons tout d'abord le 85ZG9 de 85" et ensuite le 98ZG9 de 98", tous les deux faisant partie de la gamme « Master série » de Sony.

Les télévisions exploitent Android TV et intègrent un processeur d'image X1 Ultimate avec « un algorithme unique spécialement développé pour la 8K ». Le fabricant met aussi en avant les technologies Backlight Master Drive et 8K X-tended Dynamic Range Pro, toujours pour améliorer le rendu de l'image.

Sony en profite pour annoncer la prise en charge en 2019 (sans plus de détails) d'AirPlay 2 et d'HomeKit pour ses modèles ZG9, AG9, XG95 et XG85.

Le téléviseur 85ZG9 sera disponible début juin pour 17 000 euros, tandis que le 98ZG9 arrivera début juillet pour 80 000 euros. Comme lorsque la 4K a débarqué, il faut maintenant attendre des contenus.

Copié dans le presse-papier !

En avril de l'année dernière, cette annonce était un coup de tonnerre dans le monde des télécoms américains.Les deuxièmes et troisièmes opérateurs ne voulaient plus faire qu'un (sous le nom T-Mobile).

Le régulateur américain (FCC) s'est évidemment penché sur la question. En septembre, il s'est même accordé un délai supplémentaire après la réception de nouveaux documents.

Pour séduire les autorités, les deux protagonistes font la promesse d'un déploiement rapide de la 5G (reste à voir ce qu'ils appellent 5G…). Pour Ajit Pai, numéro un de la FCC, ces « engagements importants » sont dans l'intérêt des consommateurs. Il a donc « l'intention de recommander » à ses collègues de voter pour, comme il l'indique publiquement dans ce communiqué.

Dans les semaines à venir, Ajit Pai présentera un projet de directive allant dans ce sens.

Copié dans le presse-papier !

Comme l'explique TechCrunch, elle est hébergée sur Amazon Web Services et ne demandait pas le moindre mot de passe. Si nous en parlons au passé, c'est parce qu'elle n'est désormais plus en libre accès.

Nos confrères ont pu y trouver des informations de contacts provenant de comptes d'influenceurs, de célébrités et de marques. Des informations publiques comme la biographie, la photo de profil, le nombre d'abonnés et l'emplacement géographique étaient présentes, ainsi que d'autres, confidentielles, comme l'adresse email et le numéro de téléphone du propriétaire du compte.

Nos confrères ont pu identifier le propriétaire de la base de données : la société Chtrbox basée à Mumbai. Elle propose du contenu sponsorisé aux influenceurs. D'ailleurs, la base de données contenait aussi une identification de la « valeur du compte », utilisée pour déterminer le montant à payer.

TechCrunch a contacté certains comptes présents dans la liste et a pu avoir confirmation que les informations sur l'email et le numéro de téléphone étaient correctes. Ils ont par contre affirmé ne pas avoir été en contact avec Chtrbox.

De son côté, Facebook enquête afin de déterminer si les informations confidentielles proviennent bien d'Instagram ou d'une autre source. Le réseau social va également demander à Chtrbox comment il a obtenu ces informations.