du 03 juillet 2020
Date

Choisir une autre édition

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives explique que, grâce au bruit de fond quasi-nul, l’expérience CUPID-Mo (CUORE Upgrade with Particle Identification-Mo) « fixe une nouvelle limite de non détection à une hypothétique désintégration, « double bêta sans neutrino 0νββ », jamais observée ». 

« Trop bien ! » vous êtes-vous certainement dit intérieurement. Non ? Alors voici ce qu’attendent les scientifiques de cette expérience : « Si elle se produisait, cette détection prouverait que les neutrinos sont leurs propres antiparticules et expliquerait la prédominance de la matière sur l'antimatière dans l'Univers ».

Disparition de l'antimatière dans l’Univers : les attentes de l’expérience « double bêta sans neutrino 0νββ »
chargement Chargement des commentaires...