Dès le 16 novembre, les amateurs de rallye et des simulations de Codemasters pourront profiter de DiRT Rally sur leur machine équipée de macOS.

Comme d’habitude, c’est le studio Feral Interactive qui s’est occupé de ce portage qui sera mis en vente d’abord sur Steam, puis quelques jours plus tard sur le Mac App Store.

Côté tarif, comptez 54,99 euros pour cette version. Pour fonctionner, le jeu réclame au minimum un processeur Core i3 à 1,8 GHz, 8 Go de mémoire vive, et au minimum un IGP Intel HD 4000 ou une GeForce GTX 650.

DiRT Rally débarque cette semaine sur macOS
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Meg Withman a annoncé hier qu'elle quitte son poste de PDG de HPE, la branche professionnelle issue de la scission de HP quelques années plus tôt, et qu'elle avait pilotée en 2014.

« Nous avons une entreprise bien plus petite, plus agile et plus concentrée » a martelé la dirigeante, assurant que « c'est absolument le bon moment pour qu'Antonio et une nouvelle génération de dirigeants prennent les rennes ». Une nouvelle garde qui n'a pas pris la parole lors de l'annonce de ce changement.

Antonio Neri, le remplaçant de Meg Withman, fait partie de l'entreprise depuis près de 25 ans et occupait jusqu'ici le poste de président. Meg Withman elle, conservera son siège au conseil d'administration.

Copié dans le presse-papier !

Le navigateur, qui se positionne toujours autant pour les utilisateurs avancés, améliore sa gestion des onglets en lui dédiant un panneau muni de nombreuses fonctions.

La vidéo de présentation montre bien les capacités de ce Window Panel : liste verticale de tous les onglets ouverts, réarrangement de leurs positions, groupage par thématiques, comparaison de sites, mise en hibernation ou encore épinglage. Des fonctions existantes, mais réunies pour l'occasion.

Vivaldi glisse également plusieurs apports importants pour les téléchargements, largement réclamés de l'aveu même de l'éditeur : avertissement qu'un téléchargement est en cours à la fermeture du navigateur, mise en pause et reprise, ainsi que la vitesse dans la barre de progression.

La version 1.13 fournit en outre quelques améliorations de performances, davantage visibles sur du matériel un peu ancien.

Copié dans le presse-papier !

Le service wallabag.it, spécialisé dans la sauvegarde et la classification d'articles, vient de passer à la version 2.3 de wallabag, l'outil libre sur lequel il est fondé. La principale nouveauté est le support des paywalls de plusieurs sites comme Arrêt sur images, Mediapart, Le Monde diplomatique et Next INpact. Sont ensuite prévus Alternatives économiques, Le Figaro, Le Monde et The Telegraph.

L'option est accessible dans la barre latérale de la version web, via l'entrée « Accès aux sites ». Il suffit ensuite d'entrer le nom de domaine du média et ses identifiants qui seront stockés par le service. Ils sont « hachés avec une clé » dans la base de données, nous déclare le développeur principal, Nicolas Lœuillet. Les détails de l'implémentation sont consultables ici.

La version 2.3 de wallabag n'est pas encore disponible au téléchargement, l'équipe effectuant les derniers ajustements. Sa publication a neuf mois de retard sur le calendrier prévu, faute de temps des concepteurs. Une première liste des changements est tout de même proposée.

Wallabag.it ajoute aussi un abonnement de soutien à 25 euros par an, en plus de l'annuel à 9 euros et trimestriel à 3 euros.

Copié dans le presse-papier !

Le fabricant explique qu'il s'agit de la troisième génération de son robot. Un humain s'installe dans un fauteuil un peu particulier et bardé de capteurs afin d'étudier chacun de ses mouvements et les reproduire aussi fidèlement que possible sur le robot humanoïde.

De son côté, le pilote enfile un casque de réalité virtuelle afin de suivre en direct les déplacements du robot et s'immerger dans son environnement. Oui, il s'agit bien de se placer à mi-chemin entre Pacific Rim et Avatar.

T-HR3 pourrait ainsi remplacer les hommes dans des environnements hostiles et/ou dangereux (par exemple en cas de radiations). Ce robot sera présenté par Toyota lors de l'exposition internationale de robot 2017 à Tokyo, du 29 novembre au 2 décembre.

Copié dans le presse-papier !

Trois semaines avant la mise à feu de la fusée Ariane 5, les satellites 18, 19, 20 et 21 de la constellation Galileo ont été déclarés « prêts pour le vol », indique l'agence spatiale européenne.

De son côté, la fusée Ariane 5 est en cours de finalisation afin d'accueillir les quatre satellites à son bord pour les emmener sur leur orbite de croisière à 23 500 km d'altitude. Décollage prévu le 12 décembre, sauf report de dernière minute.