du 04 décembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Lors de la conférence de presse organisée devant le Conseil de l’Union européenne, portant notamment sur les télécommunications, « on a pu constater (…) qu’il y avait visiblement encore quelques divergences » a expliqué Thierry Breton, nouveau commissaire européen sur le marché intérieur

« J’ai senti pour certains membres une frustration, d’autres une impatience », a-t-il ajouté, sans grande difficulté. 

Que faire du coup de ce texte en gestation ? « Toutes les options seront mises sur la table », explique-t-il, face à l’ampleur des divergences entre les États membres. 

Parmi ces options, la prochaine présidence (croate) pourrait donc examiner une nouvelle proposition, relançant une nouvelle fois ce chantier qui concerne notamment la régulation des cookies en Europe. 

Directive e-Privacy : toutes les options sont ouvertes, selon Thierry Breton
chargement Chargement des commentaires...