Trois ans après Jurassic World, Owen Grady et Claire Dearing reprennent du service pour tenter des sauver les dinosaures d'une extinction (l'histoire ne fait donc que se répéter) suite à l'explosion du volcan d'Isla Nublar.

Juan Antonio Bayona est le réalisateur de ce cinquième opus de la saga, tandis que Steven Spielberg et Colin Trevorrow (réalisateur de Jurassic World) sont producteurs délégués.

Jurassic World: Fallen Kingdom sortira dans les salles de cinéma française le 6 juin 2018.

Dinosaures et volcan en éruption dans Jurassic World: Fallen Kingdom
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La cérémonie des Game Awards s'est déroulée cette nuit et elle a rendu son verdict : The Legend of Zelda : Breath of The Wild remporte le fameux titre de « GOTY » en ayant été élu jeu de l'année face à Super Mario Odyssey, PlayerUnknown's Battlegrounds, Persona 5 et Horizon Zero Dawn.

Cuphead s'est illustré en remportant les titres du meilleur jeu indépendant ainsi que celui de la meilleure direction artistique. Nintendo a également fait une razzia sur de nombreux trophées, dont celui de la « Best Game Direction » et du meilleur jeu d'action/aventure avec Zelda, du meilleur jeu sur console mobile où il était le seul éditeur représenté, et du meilleur jeu familial (Super Mario Odyssey).

On notera que le meilleur jeu de stratégie de l'année n'est ni XCOM 2 : War of the Chosen, ni Total War Warhammer II, mais Mario + Rabbids Kingdom Battle (eh oui) et que le public a choisi Overwatch comme meilleur jeu e-sport face à Rocket League, Dota 2, League of Legends et Counter Strike Global Offensive.

Il n'y avait par contre pas de titre de la meilleure loot box, dommage pour Star Wars Battlefront II, qui repart donc les mains vides.

Copié dans le presse-papier !

Toutes les plateformes actuellement supportées par Microsoft peuvent récupérer dans Windows Update un important correctif pour Defender, plus particulièrement son Malware Protection Engine. Le bulletin CVE-2017-11937 évoque une faille critique, exploitable à distance et permettant d'exécuter arbitrairement du code, ce qui est le pire des scénarios.

L'exploitation peut se faire via un fichier spécifiquement conçu, analysé par Defender. L'éditeur avertit lui-même que faire lire un fichier à un utilisateur n'a rien de particulièrement difficile, soulignant ainsi la dangerosité de la brèche. Selon Microsoft, aucune exploitation active de la faille n'a été remarquée, mais elle est suffisamment grave pour que la société n'attende pas le prochain Patch Tuesday, qui arrive pourtant dans quelques jours.

Point « amusant », les détails de la faille ont été communiqués confidentiellement à Microsoft par le GCHQ, l'équivalent anglais de la NSA. Le correctif se télécharge dès maintenant depuis Windows Update.

Copié dans le presse-papier !

L'éditeur français a montré son sens de la paraphrase hier soir en annonçant le retard de la sortie de trois de ses prochains titres, parfois de façon très significative.

Une « décision [qui] s’inscrit dans la vision stratégique du Groupe tendant à offrir aux joueurs des expériences toujours plus engageantes et de grande qualité. Le temps supplémentaire alloué à Assassin’s Creed Origins a permis à nos talents d’exprimer pleinement leur vision créative. Comme attendu, cela a eu un impact très positif sur la qualité du jeu et a grandement contribué à son succès commercial. Poursuivant la même approche, nous avons décidé de donner plus de temps à trois jeux à venir » assure l'éditeur.

Dans les faits, Far Cry 5 prend un mois de retard et sortira le 27 mars 2018. The Crew 2, attendu pour le 16 mars, voit son lancement repoussé au premier semestre de l'exercice 2018-201919, soit une fenêtre s'étalant d'avril à septembre 2018. Enfin, un des titres non annoncés, devant sortir avant mars 2019, est décalé à l'exercice fiscal suivant.

Ces annonces n'ont que des effets limités sur les prévisions de résultats de l'éditeur, qui ne s'attend qu'à une baisse de 10 % de son chiffre d'affaires au 3e trimestre par rapport aux estimations précédentes, à 630 millions d'euros. Sur l'ensemble de l'exercice, l'impact ne serait d'ailleurs que de 60 millions d'euros sur les revenus, tandis que le plan reste inchangé concernant le bénéfice opérationnel.

Copié dans le presse-papier !

Vous vous souvenez du film de 1983 ? Hé bien une nouvelle version se prépare pour l'année prochaine, sous la forme d'une série interactive.

Le premier teaser a été mis en ligne (une trentaine de secondes seulement) et permet de donner le ton : il surfe sur les importantes fuites de données de ces dernières années, plutôt nombreuses.

Le concepteur de jeux vidéo Sam Barlow (Her Story) est aux commandes, en partenariat avec la start-up Eko, la société de cinéma MGM et M ss ng p eces. Attendons maintenant de voir quelle forme prendra exactement cette nouvelle adaptation : jeux vidéo, série interactive, un peu des deux ?

À nos confrères de Variety, Sam Barlow explique que WarGames 2018 essayera de « répondre aux questions soulevées par le film original et d'en poser de nouvelles dans un monde où la technologie a fondamentalement changé nos vies ». 

Copié dans le presse-papier !

La fin d'année semble difficile pour Apple qui enchaîne les mauvaises nouvelles. Après l'énorme faille du compte root, 9To5Mac fait état d'une brèche dans HomeKit permettant à des pirates de contrôler à distance des objets connectés de la maison (lampes, thermostats, prises), mais aussi les serrures et portes de garage le cas échéant.

Nos confrères ne détaillent pas la faille et indiquent simplement qu'elle était « difficile à reproduire ». On sait simplement qu'elle nécessitait un iPhone ou un iPad avec iOS 11.2, la dernière mouture actuellement disponible.

Si l'on en parle au passé, c'est parce qu'Apple a d'ores et déjà déployé des correctifs. « Nous comprenons qu'Apple a été informée de ces vulnérabilités fin octobre, et certaines failles ont été bouchées avec iOS 11.2 et watchOS 4.2 publiés cette semaine » explique 9To5Mac.

D'autres correctifs ont été appliqués côté serveur par Apple (vous n'avez donc rien à faire), mais ce n'est pas sans conséquence : « Le problème affectant les utilisateurs HomeKit exécutant iOS 11.2 a été corrigé. Le correctif désactive temporairement l'accès distant aux utilisateurs partagés, qui sera restauré avec une mise à jour logicielle au début de la semaine prochaine » explique Apple à nos confrères.

Cette nouvelle faille dans le petit monde des objets connectés rappelle une fois de plus l'importance de bien les sécuriser, faute de quoi les conséquences peuvent être plus ou moins tragiques.