du 15 février 2018
Date

Choisir une autre édition

Deux nouvelles préversions pour Windows 10, dont la première Redstone 5

La branche actuelle de développement est nommée Redstone 4. Elle doit conduire à la mise à jour majeure 1803, qui n'a pas encore de nom commercial. Pour rappel, la dernière sortie est la Fall Creators Update, numérotée 1709 (pour septembre 2017).

Une nouvelle build est apparue dans cette branche. Estampillée 17101, elle révise une bonne partie des emojis pour les aligner un peu plus avec ce que l'on trouve ailleurs, avec une recherche disponible en 150 langues (dont le français). Elle permet de gérer également la permission File System Access pour les applications UWP.

La build introduit en outre plusieurs changements pour l'édition Pro for Workstations de Windows 10. Par exemple, un mode de performances « ultimes » permettant de gommer selon l'éditeur certaines micro-latences et allant donc plus loin que le mode « hautes ». L'équivalent en quelque sorte du mode jeu sur les éditions classiques, mais à destination des logiciels professionnels.

Le menu Démarrer sera également remanié pour mettre en avant des applications liées au monde de l'entreprise, plutôt que celles conçues pour le grand public, dont les jeux.

Mais en plus de cette build 17101, Microsoft publie la 17604. Pourquoi un tel bond dans la numérotation ? Parce qu'elle est la première de la branche Redstone 5, qui aboutira sur la mise à jour majeure 1809 (puisque Windows 10 est sur un cycle semi-annuel).

Pour l'instant, les nouveautés sont strictement les mêmes que pour la build 17101. Malheureusement, pour participer à ce test, il faut avoir sélectionné le réglage Skip ahead... qui n'est plus disponible depuis des mois. À moins que Microsoft ne le remette en place, seuls ceux qui avaient activé ce mode peuvent donc tester cette préversion (et les prochaines).

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La société explique que son premier (et précédent) logo datait de la création de l'entreprise et était difficile à reproduire avec exactitude, notamment car il comportait pas moins de onze couleurs.

Pour réaliser son nouveau logo, qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler l'ancien dans la forme et les couleurs, l'équipe de Slack s'est rapprochée du graphiste Michael Bierut (Pentagram).

« Au cours des mois à venir, nous allons harmoniser notre identité graphique et mettre notamment à jour le site web, les publicités et notre produit », précise enfin Slack.

Copié dans le presse-papier !

La découverte d'un bug dans l'une des propositions d'améliorations d'Ethereum (EIP) devant être implémentée avec la mise à jour Constantinople vient de retarder à une date ultérieure le déploiement de cette dernière.

Le bug est semblable à l'un de ceux exploités lors de la fameuse attaque de The DAO. En bref, si un contrat contient une fonction faisant appel à un autre contrat, l'attaquant peut être en mesure de faire appel plusieurs fois de suite à cette fonction pendant qu'elle est exécutée, sans préciser qu'un autre appel est déjà en cours. De quoi lui permettre de réclamer plusieurs fois de suite le versement de fonds… et les obtenir.

La fondation Ethereum a estimé qu'il n'était pas possible de colmater cette brèche proprement d'ici l'heure prévue pour le fork, soit à peu près le 17 janvier à 4h du matin heure française. La mise à jour est donc repoussée jusqu'à nouvel ordre. Les plus taquins l'ont déjà rebaptisée Constanti-Nope.

Copié dans le presse-papier !

D'une longueur de 1 746 km, son déploiement a été fait en moins de deux ans, affirme Orange. Sa mise en service opérationnelle et son ouverture commerciale sont prévues pour la fin du mois.

« Composé de deux paires de fibres, Kanawa peut transmettre jusqu’à 100 x 100G bit/s soit 10 térabits/s et devient l’un des câbles les plus puissants de la région », selon l'opérateur qui indique avoir investi 35 millions d'euros dans ce projet.

« Entre croissance démographique et croissance des usages, la Guyane est l’un des  territoires les plus dynamiques en termes de numérique. C’est pour répondre à ce besoin de débits et pour sécuriser la connexion de ce territoire au réseau mondial que nous avons construit Kanawa », indique enfin Orange.

Copié dans le presse-papier !

Partant du constat que « parfois un essai gratuit peut à son insu devenir un abonnement récurrent difficile à annuler », la société a décidé d'agir avec la mise en place de nouvelles règles.

Tout d'abord, les commerçants devront « obtenir l'approbation du titulaire de carte à la fin de l'essai avant de commencer à le facturer ».

De plus, « les commerçants devront lui envoyer, par courrier électronique ou texto, le montant de la transaction, la date de paiement, le nom du commerçant ainsi que des instructions explicites sur la procédure à suivre pour annuler son essai ». Cette procédure doit ensuite être répétée à chaque paiement.

Ce n'est pas tout : sur chaque facture, doit apparaître l'adresse du site du commerçant ou le numéro de téléphone du magasin. Des règles de bonnes conduites dont on se demande finalement pourquoi elles n'ont pas été implémentées plus tôt.

Copié dans le presse-papier !

En novembre dernier, le revendeur annonçait Neural TTS (NTTS) ou Neural Text-To-Speech. Basée sur l'intelligence artificielle, elle permet d'avoir « une voix plus naturelle et, en fonction du contexte, permet à Alexa d’adapter également son style de voix ».

Outre-Atlantique, lorsque vous demandez à Alexa quelles sont les dernières nouvelles, l'intelligence artificielle sait désormais « quels mots ou quelles phrases doivent être accentués pour une présentation plus réaliste des informations ».

Des exemples avec différentes voix sont disponibles par ici.