du 03 décembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Deux nouveaux NAS chez Synology : NAS DS1819+ (Atom) et RS1619xs+ (Xeon)

Le fabricant annonce officiellement ces NAS que nous avions déjà croisés au cours des derniers mois, lors de la conférence Synology 2019 à Paris et du Computex à Taipei.

Le DS1819+ dispose de huit baies et est animé par un processeur Intel Atom C3538 (quatre cœurs) avec 4 Go de mémoire vive, extensibles jusqu'à 32 Go. Quatre ports Ethernet à 1 Gb/s, quatre USB 3.0 et deux eSATA sont également présents.

Un emplacement PCIe permet d'ajouter une carte d'extension avec du 10 GbE et/ou des emplacements M.2 pour des SSD. Dommage que, cette fois encore, rien ne soit proposé par défaut.

Le RS1619xs+ est, comme son nom l'indique (RS pour RackStation), au format rack. Il occupe 1U en hauteur et propose quatre emplacements de 3,5 pouces. Il est animé par un Xeon D-1527 (quatre cœurs, huit threads) avec 8 Go de mémoire vive, extensibles jusqu'à 64 Go.  

Deux emplacements M.2 (NVMe et S-ATA) sont disponibles par défaut, avec quatre ports Ethernet à 1 Gb/s, deux USB 3.0 et un port d'extension. Pour du 10 GbE il faudra toujours passer par une carte PCIe.

Synology ne donne pas de prix, mais des revendeurs proposent déjà le DS1819+ pour un peu moins de 1 100 euros, contre près de 2 200 euros pour le RS1619xs+.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le fabricant emboîte donc le pas à TP-Link avec son routeur reprenant une grande partie des caractéristiques techniques du Archer AX11000.

Il est en effet question de Wi-Fi 6 (802.11ax) sur trois bandes : deux sur les 5 GHz (2x 4,804 Gb/s) et une sur les 2,4 GHz (1,148 Gb/s), soit un total combiné de près de 11 Gb/s. Le routeur ASUS prend en charge des largeurs de bandes de 20 à 160 MHz, le QAM 1024, le Beamforming, l'OFDMA, etc.

Quatre ports Ethernet à 1 Gb/s sont présents, ainsi qu'un à 2,5 Gb/s, là encore comme sur le routeur TP-Link. Deux ports USB 3.1 Gen 1 (5 Gb/s) sont disponibles. Des fonctions maison comme Adaptive QoS, AiMesh et AiProtection Pro sont intégrées. Cerise sur le gâteau pour certains, le routeur est équipé de LED RGB compatibles avec le système Aura d'ASUS.

Toutes les caractéristiques techniques sont disponibles par ici. Le fabricant ne donne par contre aucune indication sur la disponibilité ou le tarif de son ROG Rapture GT-AX11000.

Copié dans le presse-papier !

Selon Les Echos, Laure de La Raudière (députée LR) et Jean-Michel Mis (député LREM) vont présenter ce midi à l'Assemblée Nationale un rapport sur l'écosystème de la blockchain.

Ce rapport préconise de flécher 500 millions d'investissements sur trois ans afin de soutenir des projets liés à la blockchain. Autres pistes soulevées, celle d'une monnaie numérique émise par une banque centrale, idéalement la BCE, mais éventuellement par la Banque de France, ce afin de redorer l'image des cryptoactifs.

Enfin, les rapporteurs souhaitent que le crypto-minage soit reconnu comme une activité « électro intensive ». Cela ouvrirait aux fermes de minage françaises des réductions sur le coût de l'électricité pour les rendre plus compétitives. Ceci alors que la Chine a justement coupé ces avantages il y a quelques mois aux mineurs, jugeant l'impact écologique de cette activité trop important.  

Copié dans le presse-papier !

Alors que certains Français se tournent vers les sites de e-commerce suite au mouvement des « gilets jaunes », la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a invité hier les consommateurs à retourner dans les boutiques traditionnelles.

« On est en train d’enrichir les plateformes américaines, type Amazon, et pendant ce temps on tue les petits commerces qui sont déjà en mode survie depuis quelques semaines », a déclaré l’ancienne DRH de Danone, interviewée par France Inter.

Copié dans le presse-papier !

Cette version arrive juste après le coup de massue de Microsoft : son navigateur Edge se tourne vers Chromium comme base open source.

Deux éléments sont spécifiquement mis en avant dans le billet de blog d'annonce : le premier est attendu de longue date, puisqu'il s'agit de la possibilité de sélectionner plusieurs onglets (CTRL/MAJ + clic) pour effectuer des actions communes : déplacement, épinglage, mise sous silence, etc.

Firefox promet ensuite d'être force de proposition pour des fonctionnalités qu'il intègre et autres extensions officielles, lorsqu'elles peuvent être utiles à l'utilisateur. Pour cela, son comportement est analysé afin de faire apparaître un message au bon moment.

Le traitement se fait de manière locale, sans transmission à Mozilla, et hors de la navigation privée. Pour le moment, ce service n'est proposé qu'aux États-Unis.

Pour le reste, les notes de versions évoquent des améliorations de performances et un gestionnaire des tâches retravaillé. Le partage est désormais géré via un dispositif natif sous Windows, les extensions peuvent être supprimées plus facilement et les certificats émis par Symantec ne sont plus considérés comme valides.

Certains regretteront la disparition des marque-pages dynamiques et de la gestion des flux RSS, qui doivent désormais être remplacés par des extensions ou des services tiers.

Copié dans le presse-papier !

Pour rappel, après l'annonce des Freebox Delta et One, le site du FAI indiquait que les « nouvelles » Freebox Révolution et Mini 4K proposeraient 400 Mb/s en upload (contre 200 Mb/s), mais rien n'était précisé pour les anciens clients.

Une mise à jour 4.0.0 du boîtier Server leur apporte cette hausse de débit d'après les premiers retours Twitter. Nous n'en savons pas davantage pour le moment, les notes de version n'étant pas encore publiées.

Lorsque nous avions demandé au FAI si les anciens clients bénéficieraient automatiquement des 400 Mb/s, il nous avait répondu : « non, il y a une migration de réseau ». Celle-ci semble donc avoir commencé.