du 26 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

Jusqu’à présent, les comètes observées proviennent toutes de notre système solaire. L'existence de comètes ayant une origine extrasolaire est supposée, mais pas encore vérifiée. C/2017 U1 pourrait être une bonne candidate selon le Centre des planètes mineures (MPC) de l'Union astronomique internationale (UIA).

Pour le moment le MPC n’est pas affirmatif et en appelle à la communauté afin d’avoir d’autres observations de cet objet céleste avant de confirmer son hypothèse. Pour arriver à cette conclusion (provisoire), le centre se base sur des mesures du télescope Pan-STARRS 1 d'Hawaï : la trajectoire de la comète suit une courbe hyperbolique qui ne semble pas liée au Soleil, d’où son origine supposée extrasolaire.

C/2017 U1 est passée au plus près de la Terre le 14 octobre 2017, à une distance de 24 000 000 km tout de même (soit 0,16 unité astronomique). Désormais, elle suit sa route et sortira de notre système solaire pour ne plus y revenir expliquent nos confrères de Sky and Telescope.

Détection d’une première comète interstellaire ?
chargement Chargement des commentaires...