du 25 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

Le lancement de Destiny 2 sur PC ne se sera pas fait sans heurts. Si les serveurs de jeu ont tenu la charge, de nombreux joueurs ont eu de très mauvaises surprises, dès les premières heures.

À commencer par les possesseurs de processeurs Phenom II. Les modèles à 4 et 6 cœurs sont encore souvent assez vaillants pour apporter des performances honorables en jeu, mais ces puces sont tout simplement incompatibles avec le titre, en raison de l’absence des instructions SSSE3, ce qui n’était pas indiqué dans la configuration minimale requise.

Si vous êtes touchés par ce problème, il est possible de demander un remboursement à l’éditeur en contactant son service client. Activision fait également preuve de beaucoup (trop ?) de zèle avec son système de détection anti-triche. Celui-ci détecte toute injection de code comme étant néfaste et se déclenche sans sommation.

Résultat, selon des témoignages recueillis sur Reddit, si vous utilisez le mode Game Capture d’OBS ou XSplit, vous serez bannis définitivement. Même punition pour les overlays de Discord, Fraps ou Mumble. Enfin certains logiciels de surveillance comme EVGA Precision et MSI Afterburner sont susceptible de chatouiller la détente du système anti-triche.

Il est à noter que selon les conditions d’utilisation, les bannissements peuvent être permanents et ne peuvent être contestés, qu’importe leur durée. Espérons donc qu’une solution soit trouvée rapidement. En attendant, réfléchissez-y à deux fois avant d’acheter le titre.

Destiny 2 : n’utilisez ni Phenom II, ni capture vidéo
chargement Chargement des commentaires...