du 26 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

La dernière version du logiciel  libre, tout juste sortie du four, est la plus importante jusqu'ici déclarent les développeurs.

Krita 4.0 troque ainsi les fichiers OpenDocument Graphics (ODG) pour le standard SVG. La bascule entre les outils vectoriels a été facilitée, et la partie texte revue pour plus de stabilité. Le logiciel intègre aussi un gestionnaire de scripts Python, pour les activer en un clic.

Un nouveau type de calque, pour la colorisation, est aussi de la partie, en plus de nombreuses autres nouveautés, comme la sauvegarde automatique du travail en cours

Dessin vectoriel : Krita 4.0 passe au SVG, revoit son interface et classe les scripts
chargement Chargement des commentaires...