du 28 février 2018
Date

Choisir une autre édition

L'État américain permet depuis longtemps de tester sur ses routes ce genre de véhicules, à condition qu'un chauffeur soit présent derrière le volant pour reprendre le contrôle si besoin.

Mi-octobre, le California Department of Motor Vehicles annonçait son intention d'autoriser les voitures sans chauffeur et lançait un débat public. La décision est désormais connue : à partir du 2 avril, des autorisations pour des expérimentations sans chauffeur pourront être délivrées.

« La sécurité est notre principale préoccupation et nous sommes prêts à commencer à travailler avec des fabricants » explique le directeur du DMV, Jean Shiomoto. Comme pour les voitures avec chauffeur, il faudra respecter certaines règles, notamment envoyer chaque année un rapport de désengagement du pilote automatique. En cas d'accident, les conditions devront être précisées dans les 10 jours.

Des tests de voitures autonomes sans chauffeur pourront débuter en Californie
chargement Chargement des commentaires...