du 15 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Microsoft propose depuis quelques années maintenant une boutique en ligne permettant d'acheter ses produits, mais aussi ceux de ses partenaires. C'était notamment le cas de smartphones sous Windows 10.

Mais avec la fin de son OS mobile, la société a décidé d'ouvrir un peu ses perspectives et vient d'ajouter des Galaxy S8 et S8+ (sous Android) à son catalogue américain. Ce n'est pas (encore ?) le cas en France.

Ces appareils sont indiqués comme « compatibles avec l'application Microsoft Launcher », qui peut être utilisée sur n'importe quel appareil. Il sera intéressant de voir si d'autres marques font leur apparition et si cette nouveauté prend place dans une volonté plus globale de transformer le géant américain (et Windows 10) en un acteur de la vente en ligne.

Des Samsung Galaxy S8/S8+ vendus dans la boutique de Microsoft
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Kati Levoranta, PDG de la société, a annoncé des perspectives de résultat pour 2018 en dessous des prévisions. Une mauvaise nouvelle aussitôt sanctionnée par les marchés.

Peut-être que, comme d'autres, la société devrait se lancer dans les crypto-monnaies afin de retrouver des couleurs.

Copié dans le presse-papier !

Comme d'autres, le service veut s'assurer de la « qualité » de ses partenaires dans le cadre de son offre Premium. Ainsi, il impose désormais de nouveaux critères.

Les annonceurs devront disposer d'un compte vérifié, publier régulièrement du contenu vidéo, accepter les règles en matière de contenu « brand safe » et les conditions du programme Amplify.

Copié dans le presse-papier !

Demi-sœur de Kim Kardashian et ancienne star de la téléréalité, Kylie Jenner fait partie des grandes « influenceuses » mondiales. Avec 24,5 millions d’abonnés à son compte Twitter, son moindre propos est largement relayé.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, elle s’interrogeait : « Alors, est-ce que d’autres n’ouvrent plus Snapchat ? Ou ce n’est que moi... », ajoutant « c’est tellement triste ». En clair, une célébrité donnant son avis sur un produit, avec l’effet potentiel qu’on imagine.

Hasard ou pas du calendrier, l’éditeur de Snapchat, Snap, perdait quelques heures plus tard 1,5 milliard de capitalisation boursière, son action chutant de 19,05 à 17,05 dollars. Reuters n’hésite alors pas à tweeter que Kylie Jenner en est directement responsable. Elle aura beau ajouter quelques heures après qu’elle adore toujours Snapchat, le mal est fait.

Le tweet s’inscrit en fait dans un contexte bien particulier. La révision complète du design de Snapchat a beaucoup de mal à passer. Les fiches de l’application sur Android et iOS parlent d’elles-mêmes, tant les avis négatifs sont nombreux et souvent virulents.  Qu’une célébrité comme Jenner proclame son abandon n’aurait donc fait qu’accentuer le mouvement.

Les investisseurs de Snap n’ont en effet certainement pas attendu ce tweet pour douter du futur de l’entreprise devant une telle levée de boucliers. Il est clair que l’ergonomie très particulière de Snapchat était nettement perfectible, mais l’éditeur pourrait bien s’être trompé dans sa nouvelle recette.

Notez qu’une pétition existe pour demander le retour de l’ancienne interface. Elle a collecté jusqu’à présent plus de 1,2 million de votes, symbole de la sensibilité du sujet. Snap a répondu sur le mur de la pétition qu’une mise à jour était prévue dans les semaines à venir, avec de nouvelles fonctionnalités à la clé, notamment pour mieux organiser l’interface.

Copié dans le presse-papier !

Le salon mondial de la mobilité ouvre ses portes ce lundi à Barcelone. Mais les annonces commencent d'ores et déjà à tomber, certaines marques ayant organisé des conférences et publié leurs premiers communiqués de presse ces derniers jours.

Comme chaque année nous sommes sur place, pour saisir l'ambiance d'un marché en pleine transformation, notamment autour de la 5G, des nouvelles normes Wi-Fi, de l'internet des objets et autres solutions de paiement mobiles.

Bien entendu, il sera aussi question de smartphones, de nombreux constructeurs profitant du salon pour lancer de nouveaux modèles en ce début d'année. Vous pourrez suivre ces évènements avec nous en direct sur Twitter ou via la page dédiée à cette édition du MWC.

Copié dans le presse-papier !

Le Palais Bourbon a lancé hier une plateforme qui permet de suivre l’avancement des différentes réformes décidées au fil des derniers mois par le Bureau et le président de l’Assemblée nationale, notamment en matière de transparence et de dématérialisation des amendements.

Y figurent les actions réalisées (à l’image du remplacement de l’indemnité de frais de mandat, la fameuse « IRFM »), celles en cours de mise en œuvre, de même que les propositions encore soumises à arbitrage.