du 13 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Des films achetés sur iTunes peuvent disparaître du catalogue

Mauvaise surprise pour Anders da Silva, un client brésilien : trois films achetés sur iTunes ont tout simplement disparu de son catalogue.

Le support client, contacté, lui répond simplement que la boutique n’est qu’une « devanture » et que les fournisseurs des films, quels qu’ils soient, ne travaillent plus avec Apple. Les films ont donc été supprimés de la boutique.

Certes « l’achat » d’un film n’a jamais été ce qu’il semblait être : le client n'acquiert qu'une licence de visionnage, l’œuvre ne lui appartient pas. Mais l’histoire met en évidence un kill switch, car personne n’avait l’air de savoir qu’Apple pouvait supprimer à distance les films achetés.

En outre, le problème serait différent si le client était dûment prévenu d’une telle possibilité. Le client s’est vu offrir quelques crédits pour louer des films, mais le geste lui semble très insuffisant.

Pour Anders da Silva, la solution est simple : les films, une fois achetés, doivent rester dans le catalogue du client, même s’ils sont retirés par la suite de la boutique. L’utilisateur ne paye certes qu’une licence, mais ne risque pas de voir débarquer Disney pour récupérer un Blu-ray d’Avengers.

Une différence majeure qu’il est bon de rappeler. La médiatisation de cette mésaventure pourrait amener l’éditeur à communiquer et à tenter de faire bouger les lignes, car il y a de quoi saper la confiance de la clientèle, pourtant cruciale pour le cloud.

chargement Chargement des commentaires...