du 05 avril 2018
Date

Choisir une autre édition

Le New York TImes publie une lettre signée par 3 100 employés, réclamant l'arrêt de la collaboration au projet Maven. Il vise à améliorer l'imagerie vidéo, avec la possibilité de l'utiliser dans des frappes de drones.

« Nous pensons que Google ne devrait pas être dans le marché de la guerre » estiment les signataires. La question aurait été mise sur la table lors d'une réunion de l'ensemble des employés. L'entreprise se veut rassurante, en déclarant que le Pentagone utilise ses outils libres sur des données non classifiées, et que la collaboration est cadrée sur des usages non offensifs.

Des employés de Google demandent le retrait d'un projet d'IA du Pentagone
chargement Chargement des commentaires...