du 18 décembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Des députés veulent faire de la protection des mineurs contre la porno la « grande cause nationale 2020 »

La députée Agnès Thill, exclue il y a peu du groupe LREM pour ses propos sur la PMA, vient de déposer une proposition de loi « visant à faire de la protection des mineurs contre la pornographie la « grande cause nationale 2020 ».

« Certains parents mettent des garde-fous avec des logiciels de contrôle parental, d’autres se bercent d’illusions ou minimisent les effets de ces vidéos. Cette industrie sur internet est trouble, pèse des milliards de dollars et est animée par le seul esprit de profit sans aucune considération pour ces mineurs » tacle l’élue, suivie notamment par Louis Alliot (RN), le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan ou le LR Marc Le Fur.

Autant le dire tout de suite : le texte n’a aucune chance d’aboutir, le choix des « grandes causes nationales » (en principe une par an) étant du ressort du Premier ministre, non des parlementaires. Et ce après un appel à candidatures public !

Ce sujet pourrait néanmoins s’inviter rapidement dans l’enceinte de l’Assemblée nationale, les députés LREM ayant récemment déposé une proposition de loi tendant à imposer une (vraie) vérification d’âge à l’entrée des sites pornos (voir notre article).

chargement Chargement des commentaires...