du 06 mai 2020
Date

Choisir une autre édition

C’est ce qu’affirment en chœur le Centre national britannique de cybersécurité (NCSC) et l’Agence américaine de cybersécurité et de sécurité des infrastructures (CISA) dans un communiqué commun, repris par Reuters.

Les pirates soutenus par des États chercheraient à « obtenir des renseignements sur la politique de santé nationale et internationale ou à acquérir des données sensibles sur la recherche autour de Covid-19 », expliquent les agences gouvernementales.

Les pays en question ne sont pas cités, mais selon des sources de nos confrères des soupçons porteraient sur « des pirates chinois, iraniens et russes ». 

Des cyberattaques soutenues par des États visent la recherche autour de Covid-19
chargement Chargement des commentaires...