du 05 avril 2019
Date

Choisir une autre édition

Des banques françaises veulent généraliser Paylib entre amis pour le virement instantané

Il est possible depuis quelques mois de transférer des fonds en quelques secondes d'un compte à un autre. L'aboutissement du travail autour d'un standard européen, loin d'être disponible partout en France.

Il est pourtant déjà possible de transférer instantanément de l'argent à des proches à travers des dizaines de services gratuitement depuis des années. Ce qui n'a pas empêché certaines banques de facturer l'opération jusqu'à 1 euro.

Cet été, elles veulent croiser cette solution avec une autre : Paylib entre amis. Le numéro de mobile du contact serait utilisé, plutôt que ses coordonnées bancaires.

Les opérations sont pour le moment plafonnées à 300 euros à la Caisse d'épargne, chacun devant avoir entré ses coordonnées dans le système de PayLib pour débloquer la fonction. Banque populaire, Banque Postale, Caisse d’épargne, BNP Paribas, Crédit agricole, Crédit mutuel et Société générale sont partenaires de l'opération.

L'intérêt pour elles d'utiliser PayLib est simple : exclure tous les acteurs qui ne font pas partie du dispositif. La BCE n'impose en effet aucun service du genre pour du paiement ou du virement par mobile/QR Code, un référentiel européen des numéros étant disponible.

On semble donc à nouveau faire face à une tentative de certains acteurs de faire bloc face à de nombreux concurrents débarquant sur le marché, au détriment des utilisateurs, le tout habillé comme un nouveau service innovant.

Nous verrons cet été la tarification et si le succès sera au rendez-vous.

chargement Chargement des commentaires...