du 15 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

Depuis plusieurs années, une arnaque au SAV en Chine coûte très cher à Apple

The Information a publié une longue enquête sur cette pratique dont est victime Apple depuis plusieurs années ; elle a été reprise par Les Échos. Pour résumer, il s'agissait de retourner des iPhone achetés ou volés à l'Apple Store de Shenzhen, mais après avoir enlevé certains composants de valeur.

L'iPhone neuf ainsi récupéré et les composants dérobés étaient ensuite revendus. Une perte qui se chiffrerait en milliards de dollars pour la marque à la Pomme. Bien évidemment, cette dernière n'est pas restée les bras croisés.

Discrètement, elle a mis en place de nombreuses contre-mesures au cours des dernières années, mais les escrocs parvenaient finalement à contourner plus ou moins facilement le système. Le principal problème pour Apple étant de distinguer les demandes légitimes des frauduleuses.

Quatre ans plus tard, le taux de fraude en Chine serait passé de 60 à 20 %, les actions d'Apple portant visiblement leurs fruits. En 2013, la société a déboursé 3,7 milliards de dollars pour gérer les retours sous garantie, contre 4,32 milliards en 2017, en baisse de 340 millions de dollars par rapport à l'année précédente, une première depuis 2007 selon Les Échos.

Nos confrères ajoutent que les arnaques se répandent désormais dans d'autres pays, notamment aux Émirats arabes unis et en Turquie.

chargement Chargement des commentaires...