On ne peut pas dire que les Stories sur Facebook rencontrent le même succès que celles sur Instagram. Les deux appartenant au même groupe, le réseau social a une idée pour essayer de doper son service : la publication croisée.

Ainsi, il devient possible de publier des Stories sur Facebook, directement depuis Instagram. Cette fonctionnalité a été repérée par nos confrères de TechCrunch, puis confirmée par un porte-parole de Facebook, qui ajoute qu’elle est en cours de déploiement, au moins aux États-Unis.

Depuis Instagram, publiez vos Stories directement sur Facebook
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Google vient d'annoncer une nouveauté pour son service publicitaire AdWords : une plus grande efficacité dans le tracking des URL. « Lorsqu'un visiteur clique sur une annonce pour laquelle le suivi d'URL est activé, il doit parfois patienter quelques centaines de millisecondes avant de pouvoir accéder au site Web. Ce délai peut paraître très court, mais l'impact potentiel sur les performances de la campagne est réel » précise le géant américain.

Pour éviter ce problème, la société va exploiter une nouvelle solution d'ici la fin de l'année, avec une généralisation et une utilisation par défaut prévue pour début 2018 : le Parallel Tracking. Objectif, envoyer directement l'utilisateur sur la page, le traitement du tracking de l'URL étant géré en arrière-plan par le navigateur pour éviter la multiplication des redirections.

Une façon de faire intéressante, tant les redirections tendent parfois à se multiplier. On se demande néanmoins si les masquer n'est pas une mauvaise réponse au problème, alors que l'internaute demande surtout à ce que le nombre de dispositifs du genre soit réduit, surtout avec l'arrivée de GDPR et ePrivacy l'année prochaine.

Copié dans le presse-papier !

Yelp WiFi (issue du rachat de Turnstyle Analytics) permet à des entreprises de proposer un accès Wi-Fi « gratuit » à des utilisateurs, à condition qu’ils s’identifient. Plusieurs solutions sont proposées : Facebook, Twitter, Google ou SMS. De quoi récupérer au passage des données personnelles.

Le chercheur Ashkan Soltani relève une pratique douteuse et potentiellement dangereuse dans les conditions d’utilisation du service : les informations personnelles récoltées sont liées à l’adresse MAC et à la position géographique de l’utilisateur. Le but étant certainement de pouvoir les recouper ensuite.

Yelp WiFi confirme, en précisant qu’il ne récupère que des informations partagées via les profils Facebook et Twitter des utilisateurs. Ashkan Soltani demande si Yelp récupère aussi le token Oauth, mais la société n’a pas répondu pour le moment, du moins de manière publique sur Twitter.

Copié dans le presse-papier !

Le blogueur et co-fondateur d’UploadVR, Robert Scoble, fait à son tour l’objet de multiples accusations. Son entreprise avait déjà été mise à l’index pour avoir mis en place une « kink room » au sein de ses locaux, avec notamment un lit et des préservatifs à disposition des employés.

Cette fois-ci l’homme est directement visé par plusieurs personnes l’accusant de comportements déplacés et d’agressions. La journaliste Quinn Norton a notamment détaillé l’une de ces agressions dans un long billet publié sur Medium.

Sans reconnaître de cas particulier, Scoble a publié un mea culpa publiquement sur Facebook, où il explique s’excuser d’avoir « endommagé la confiance que de nombreuses personnes avaient en moi ». Des explications qui de son propre aveu ne seront certainement pas suffisantes pour réparer les dégâts qu’il a causés.

Copié dans le presse-papier !

Cette application se veut une boutique secondaire dans laquelle tout est libre. Si l’utilisateur a activé l’installation depuis des sources tierces, il pourra donc récupérer des applications open source à la licence jugée libre.

Le projet existe en fait depuis un moment, mais la version 1.0 finale (GPLv3) est l’occasion de proposer bon nombre d’améliorations. Les développeurs parlent ainsi de notifications intégrées pour les mises à jour, d’une gestion plus fine des installations, de surveillance des vieilles versions et bêtas, d’un filtrage éliminant tout ce qui n’est pas compatible avec l’appareil ou encore de la vérification des signatures et empreintes des fichiers APK.

Le site officiel permet d’installer F-Droid (le français y est disponible), après un téléchargement de 7 Mo. La signature PGP est fournie et l’ensemble peut fonctionner à partir d’Android 2.3.

Copié dans le presse-papier !

Microsoft vient de mettre à jour sa FAQ sur la version LTE de sa dernière Surface Pro, nous apprend Neowin. Elle ne sera ainsi pas disponible avant le printemps 2018, sans plus de précision.

On ne sait pas si ce délai supplémentaire concerne l'ensemble de l'initiative « Always connected PC » poussée par Microsoft avec Intel, Qualcomm et de nombreux autres partenaires, pour disposer d'appareils intégrant une connexion 4G à la manière des smartphones et de certaines tablettes.

Sur ce terrain on attend toujours les premières machines Windows 10 ARM qui multiplient les promesses et ne devraient plus tarder à se montrer, alors qu'Intel devrait lancer sa propre initiative en la matière au début de l'année prochaine.

Le CES de Las Vegas en janvier et le MWC de Barcelone fin février devraient être l'occasion d'annonces intéressantes sur ce terrain. Tout du moins espérons-le.