du 15 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

Interrogée par une sénatrice, hier, au Palais du Luxembourg, la secrétaire d’État Agnès Pannier-Runacher a indiqué que 66 démarcheurs ne respectant pas la liste d’opposition Bloctel avaient été sanctionnés par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) l’année dernière, « pour un montant total de 2,3 millions d'euros ».

Depuis l’entrée en vigueur du dispositif Bloctel, en juillet 2016, une centaine d’entreprises avaient jusqu’ici été épinglées, selon le gouvernement l’année dernière.

À ce jour, les professionnels passant outre la volonté des personnes enregistrées sur Bloctel s’exposent à des amendes administratives pouvant atteindre 75 000 euros par manquement. Le Parlement s’apprête toutefois à multiplier ce montant par cinq (voir notre article).

Démarchage téléphonique : 2,3 millions d’euros d’amendes en 2019
chargement Chargement des commentaires...