du 15 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Canonical vient d'annoncer que Dell allait proposer de nouvelles machines exploitant son système d'exploitation open source : Ubuntu.

Ce sont essentiellement des produits à destination des professionnels. On retrouve un tout-en-un Precision 5720, ainsi que différents formats d'ordinateurs portables comme les Precision 5520, 3520, 7520 et 7720.

La disponibilité en France de ces machines sous Ubuntu n'a pour le moment pas été évoquée.

Dell et Ubuntu, c'est toujours le grand amour
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Cette annonce pour le moins surprenante a été faite par les deux groupes lors du MipCom, comme le rapporte LaPresse.ca. Sur la plateforme Watch, trois saisons provenant de différents pays seront diffusées en simultanées : États-Unis, Mexique et Thaïlande.

Pour rappel, ce programme de téléréalité avait été lancé dans les années 90 et proposait de suivre 24h/24 des personnes dans une maison. Elle était précurseur de Loft Story par exemple.

« En 1992, on a lancé The Real World qui était totalement nouveau à la télévision et ouvert une tendance. Facebook Watch a changé la façon de regarder la télévision donc on s'est tourné vers eux pour relancer l'émission et on a créé quelque chose de nouveau: la téléréalité partagée » explique Chris McCarthy, le président de MTV.

De son côté, Paresh Rajwat, responsable des produits vidéos sur Facebook, explique que la force du réseau social « est de proposer des expériences partagées en donnant un moyen d'interagir pendant et après l'épisode et d'échanger avec les créateurs ».

Copié dans le presse-papier !

Le réseau social publie les messages et données liés à l'ingérence russe présumée dans l'élection présidentielle de 2016 outre-Atlantique.

Cette publication n'a rien d'étonnant, les plateformes ayant déjà transmis de nombreuses données au Congrès américain. Cette mesure coûte peu à la société, les messages étant de toute manière publics.

Ces données incluent 3 841 comptes liés à l'Internet Research Agency (IRA), une « ferme à trolls » russe, et 778 autres comptes qui viendraient d'Iran.

« Nous continuerons notre combat contre les infâmes attaques contre l'intégrité de Twitter, en nous associant à la société civile, les autorités, nos pairs dans l'industrie et les chercheurs, pour améliorer notre compréhension collective des tentatives coordonnées d'interférer dans le débat public » ajoute la société.

Le calendrier n'est pas innocent, à quelques semaines des élections législatives de mi-mandat. C'est une épreuve du feu pour les grandes plateformes, après les tombereaux de critiques subies suite à l'élection présidentielle deux ans plus tôt. Ces entreprises discutent d'ailleurs pour déterminer la marche à suivre.

En parallèle, la plateforme améliore légèrement ses demandes de suppression de tweets. Il peut exiger d'un utilisateur qu'il supprime un message, s'ils violent ses règles. Désormais, un tweet supprimé de cette manière sera signalé comme tel pendant 14 jours, sur le tweet et le compte. Un tweet signalé sera aussi masqué, derrière un message dédié.

Copié dans le presse-papier !

Le magazine allemand Wirtschaftswoche, repris par TechCrunch, explique que l'Autorité fédérale de supervision financière (BaFin) a ouvert une enquête sur la néo-banque après avoir été informée que des clients avec de fausses cartes d'identité ont pu ouvrir un compte. Nos confrères ajoutent que ce détournement serait relativement simple.

Interrogé par TechCrunch, Valentin Stalf, directeur général de N26 s'explique : « une ou deux personnes ont réussi à obtenir un faux document d'identité. Et nous l'avons détecté plus tard. Malheureusement, nous ne l'avons pas fait en temps réel ».

Il précise qu'il ne s'agit pas d'un problème généralisé et que toutes les banques sont confrontées au même souci. Il affirme que N26 respecte dans tous les cas les réglementations en vigueur.

Copié dans le presse-papier !

Nous devons cette réalisation à la chaîne YouTube Derpfakes, qui utilise une intelligence artificielle pour remplacer le visage d'une personne par une autre. Une technique mise sur le devant de la scène avec des détournements de célébrités dans des contenus pornographiques.

Ici, il s'agit de remplacer le visage d'Alden Ehrenreich par celui Harrison Ford, avec des images datant d'avant 1977 (date de sortie du premier Star Wars) pour respecter la chronologie.

Copié dans le presse-papier !

Ce modèle haut de gamme, proposé à pas moins de 1 259 euros, avait rapidement été indisponible après son annonce. Notamment en raison de retards dans les premières livraisons.

Les choses étant désormais réglées, NVIDIA nous avait annoncé la reprise des commandes ce jeudi. C'est effectivement le cas, tant sur la boutique américaine que française.

Une limite à deux cartes par client est toujours imposée, comme sur le reste de la gamme. Du côté des revendeurs, on trouve désormais quelques modèles en stock, mais souvent à plus de 1 300 euros. C'est néanmoins le cas de quelques modèles de base à 1260 euros, comme celui d'Inno3D.

Pour rappel, elle avait été annoncée par NVIDIA « à partir de 999 dollars ».