Cette nouvelle version, en bêta, fournit la plupart des fonctions du service, dont la radio personnalisée Flow. Elle intègre des contenus conçus par Deezer : entretiens, concerts privés (Sessions), présentation éditorialisée des sorties, etc.

Les abonnés à l'offre Deezer Premium+ bénéficient de la « qualité CD » (16 bits sans perte) jusqu'au 31 décembre, sur 36 millions de titres. Au-delà de cette date, il faudra souscrire à Deezer Hi-Fi à 19,99 euros par mois.

Le prix correspond à celui des autres services du genre, notamment Qobuz, qui fournit 40 millions de titres dans cette qualité, en contrepartie d'un retard fonctionnel sur les ténors du secteur.

Deezer revoit ses applications Windows/macOS, du Flac pour 9,99 € par mois jusqu'en décembre
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Ce matin (tôt), Tesla tenait sa conférence de presse afin de présenter son poids lourd, ainsi qu'une nouvelle voiture électrique capable de passer de 0 à 60 mph (96 km/h) en moins de deux secondes.

Comme prévu, Tesla Semi est un camion électrique... surprenant à plus d'un titre. En effet, à vide il est capable de passer de 0 à 60 mph en 5 secondes, contre 20 secondes avec 36 tonnes de chargement. Le fabricant annonce une autonomie de 800 km sur autoroute.

Le Semi n'a pas de boîte de vitesse (logique pour un véhicule électrique) et dispose d'un système de freinage « régénératif » avec une durée de vie « quasi infinie » ; on demande à voir.

Elon Musk applique un principe qu'il connaît bien : la réutilisation. Ainsi, les moteurs de chaque roue sont ceux de la Model 3, idem pour les poignées de portes et certainement d'autres éléments. Bien évidemment, la cabine de pilotage est bardée d'électronique, avec un Autopilot évidemment.

La production devrait débuter fin 2019. Pas de tarif pour le moment.

De son côté, le Roadster est une nouvelle version de sa voiture de sport électrique. Ses performances sont impressionnantes sur le papier avec près de 1 000 km d'autonomie et une vitesse maximale de 400 km/h… et « ce ne sera que le modèle de base » lâche Elon Musk.

Sa commercialisation est prévue pour 2020 à partir de 200 000 dollars. Les 1 000 premiers exemplaires « Founder Serie » sont proposés à 250 000 dollars pièce.

Dans les deux cas, un système de réservation en ligne est disponible dès à présent.

Copié dans le presse-papier !

Cette nuit, trois informations sont venues coup sur coup montrer que le modèle de la presse en ligne reste compliqué, même pour des acteurs américains très visibles, qui sont parfois perçus comme des précurseurs.

Ainsi, Mashable qui avait annoncé en grandes pompes son passage à la vidéo et son internationalisation, notamment en France en partenariat avec France 24 et avec le soutien de Google, serait actuellement en vente pour 50 millions selon le Wall Street Journal.

Ziff Davis, géant des médias, serait le repreneur. Récemment la société était encore valorisée à 250 millions de dollars. Cette vente interviendrait après l'impossibilité de finaliser un nouveau tour de table, notamment en raison de mauvais résultats malgré la nouvelle stratégie et les bonnes audiences.

Dans le même temps on apprend que BuzzFeed aurait également prévu d'afficher des résultats moins bons que prévu pour 2017. 50 à 70 millions de dollars manqueraient sur les 350 millions prévus, selon le Wall Street Journal. Certains investisseurs seraient ainsi inquiets des performances du groupe et de l'augmentation des coûts liés à l'investissement dans l'actualité et le contenu, ce qui repousserait l'idée d'une introduction en bourse pour 2018.

Le groupe a néanmoins précisé à Variety que ses audiences sont en hausse, que la diversification des revenus et des contenus continue et qu'il se considère comme prêt à attaquer l'année à venir.

De son côté, OAth vient de licencier 560 personnes selon Digiday. Cela fait suite au rachat par Verizon de certaines activités de Yahoo! qui sont unifiées avec elles d'AOL au sein de cette entité.

Nos confrères précisent que cela ne semble pas toucher une région ou un secteur en particulier. Aucun détail complémentaire n'a été donné. En juin dernier, 2 100 personnes avaient déjà été licenciées, ce qui représentait alors 15 % des effectifs.

Copié dans le presse-papier !

The Handmaid's tale (La servante écarlate) est une série qui a fait forte impression lors de sa diffusion un peu plus tôt dans l'année.

Elle évoque une société dystopique où des fondamentalistes religieux protestants auraient pris le pouvoir, alors que le monde était en proie à un problème de taux de natalité en baisse, ceux-ci ayant une vision assez radicale du rôle des femmes et ce que doit être l'organisation de la société (où chacun se surveille).

Diffusée par Hulu aux Etats-Unis à partir de fin avril, elle est arrivée sur OCS en France cet été. La saison 2, aura droit à un traitement plus rapide.

La diffusion commencera en effet à nouveau en avril sur Hulu, mais  OCS a confirmé qu'elle profitera de son programme US+24 permettant de découvrir la versions sous-titrée dès le lendemain.

Copié dans le presse-papier !

C'est le compte officiel YouTube TV qui l'annonce : le service « est maintenant disponible sur les Smart TV Samsung 2016 et 2017 ».

Pour rappel, YouTube TV est disponible sur Android TV (à l'exception de la Mi Box de Xiaomi), les Xbox One, S et X, ainsi que sur les Smart TV LG et Samsung de 2016 et 2017.

Google prévoit de « bientôt » déployer son service sur les versions 2014/2015, les TV Sony et Apple TV.

Copié dans le presse-papier !

Les annonces se suivent et se ressemblent plus ou moins pour Virgin Hyperloop One et Hyperloop TT. Ce dernier a signé un accord pour une étude de faisabilité en Indonésie et un partenariat avec la Corée du Sud, quand le premier à un contrat avec l'émirat de Dubaï, la Finlande et va installer un centre de recherche à Toulouse.

Virgin Hyperloop One annonce aujourd'hui la signature d'un accord avec un nouveau pays : l'Inde. Là encore, pas de lancement commercial à l'horizon, mais des études de faisabilité dans les régions de Maharashtra et Karnataka. Le but étant toujours le même : mesurer l'impact de l'installation d'un système Hyperloop.

Quoi qu'il en soit, nous attendons toujours la première annonce concrète du lancement des travaux pour un système Hyperloop commercial grandeur nature.