du 21 juin 2019
Date

Choisir une autre édition

Debian Buster (version 10.0) est prévue pour le 6 juillet

La prochaine version majeure de Debian sortirait donc le 6 juillet, pour fêter dignement le début d’un été qui devrait être, comme toujours, assez calme dans le monde informatique.

Une nouvelle Debian est toujours un évènement, car de très nombreuses distributions GNU Linux l’utilisent comme socle. D’autant que Debian n’a pas un cycle semestriel comme nombre d’entre elles : l’actuelle version Stretch est sortie en juillet 2017.

Les amateurs de dernières versions passeront cependant leur chemin, car Debian reste dans sa philosophie de proposer avant tout des moutures éprouvées des paquets, si possible LTS.

On ne s’étonnera donc pas de la présence du noyau Linux 4.19, actuellement la dernière révision à bénéficier d’un support de cinq ans. On retrouvera GNOME 3.30 et la chaine habituelle des applications avec Firefox, LibreOffice, etc.

Notez quand même quelques changements de taille, surtout pour les développeurs. D’abord l’arrivée de Python 3, un apport prévisible puisque la branche 2.X sera considérée obsolète le 1er janvier 2020. OpenJDK 11.0 et Nodejs 10.15.2 sont également prévus, en remplacement des versions 8.0 et 4.8 respectivement.

Signalons en outre deux apports importants. D’une part, la prise en charge du Secure Boot, permettant l’installation de Debian sans avoir à désactiver cette option dans l’UEFI. D’autre part, l’activation d’AppArmor par défaut, entrainant une hausse générale de la sécurité mais réclamant probablement des ajustements pour les administrateurs.

La date du 6 juillet peut encore glisser. Il reste deux semaines, pendant lesquelles des bugs bloquants peuvent être découverts.

chargement Chargement des commentaires...