du 09 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

De nouveaux détails sur la prochaine Radeon RX 590

Cette carte, bénéficiant d'un GPU gravé en 12 nm, sera lancée le 15 novembre prochain. Elle commence à livrer ses premiers secrets, comme la fréquence GPU qui serait de près de 1 600/1 700 MHz.

Cette valeur devrait bien entendu varier selon les constructeurs qui proposeront ce « nouveau » GPU. En effet, il ne s'agit que d'un modèle de la génération Polaris légèrement amélioré pour booster un peu les ventes des fêtes de fin d'année.

L'architecture devrait rester à 2304 unités, il ne faut donc pas s'attendre à une révolution. Cela montre néanmoins qu'AMD a un véritable problème avec sa division graphique.

Incapable de proposer une alternative viable pour le cœur de gamme des RX Vega, la société en est donc à améliorer la fréquence des RX 580, qui n'était déjà qu'une version renommée des RX 480. Son GPU était alors cadencé à 1 257/1 340 MHz, contre 1 126/1 266 MHz pour la RX 480 lancée en… juin 2016 à 259 euros.

Son tarif en France sera d'ailleurs intéressant à analyser, puisqu'elle devra faire le lien entre des RX 580 aux alentours de 240 euros et des RX Vega 56 à 380 euros. AMD résistera-t-elle à la tentation de trop s'approcher des 300 euros ? La réponse d'ici jeudi prochain.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le groupe annonce l'acquisition de la majorité des parts de la jeune pousse spécialisée dans la publicité programmatique. Fondée en 2015, elle a réalisé un chiffre d'affaires de 6,9 millions d'euros en 2016.

Si ce rachat ne devrait pas bouleverser les résultats financiers de la chaîne, Giles Pelisson, PDG du groupe TF1 estime que cette nouvelle structure pourra l'aider à « à mieux valoriser nos actifs digitaux et la data qualifiée collectée auprès des annonceurs. Nous pourrons ainsi mettre à leur disposition des capacités de ciblage plus fines et enrichir le dialogue de nos partenaires avec les internautes au-delà de nos supports ».

Sont particulièrement concernées les « nouvelles activités digitales » de l'entreprise, qui comprennent notamment Doctissimo, Neweb ou encore Au féminin.

Copié dans le presse-papier !

Des sujets aussi vastes que la littérature, les langues, l'histoire, la philosophie, les mathématiques, la physique, la biologie, la technologie, les arts, le sport et la culture générale sont abordés.

Les chaînes sont « potentiellement adaptées à un usage éducatif » et « sélectionnées pour la qualité de leur contenu ». Le document précise que, « si les contenus creux ou anti-scientifiques ont été écartés autant que faire se peut, la ligne entre contenus proprement pédagogiques et contenus plus légers est particulièrement délicate à tracer ».

Les 350 chaînes sont regroupées par thèmes, avec un lien et un descriptif. Le ministère précise enfin que ce document sera « périodiquement » mis à jour, sans plus de précision.

Copié dans le presse-papier !

Microsoft a présenté hier les grandes lignes de la version 8.0 de C#, son langage star, notamment pour tout ce qui touche à .NET.

Parmi les grandes évolutions prévues, signalons les types nullable reference – qui ambitionnent d’en finir avec les NullReferenceException, très courantes – les flux asynchrones, les types Index et Range (deux Index), les modèles récursifs ou encore les expressions switch.

La plupart des fonctionnalités seront utilisables avec toutes les versions de .NET. D’autres seront spécifiques à .NET Standard 2.1. En préparation lui aussi, il constituera le socle de .NET Core 3.0 et des prochaines moutures de Xamarin, Mono et Unity. L’actuel .NET Framework 4.8 ne sera donc pas compatible (ancienne branche).

Copié dans le presse-papier !

BlaBlaCar annonce avoir déposé une offre d'acquisition pour Ouibus, le réseau d'autocars de la SNCF. Avec ce rachat, le spécialiste du covoiturage veut étendre son offre de transports pour « devenir la place de marché de référence pour le transport interurbain par la route ».

BlaBlaCar prévoit par ailleurs d'ouvrir sa plateforme à d'autres partenaires et opérateurs de bus locaux en Europe, ce qui devrait se traduire par un éventail plus large de destinations, ou par une plus grande capacité sur les trajets les plus prisés.

Le montant de cette opération n'a pas été dévoilé. Cependant, la jeune pousse annonce avoir bouclé une levée de fonds à 101 millions d'euros, à laquelle la SNCF a participé, aux côtés d'investisseurs historiques de l'entreprise.

Copié dans le presse-papier !

Les députés Emmanuelle Anthoine, Bernard Perrut et Isabelle Valentin ont déposé la semaine dernière – deux jours après la diffusion sur TF1 d’un téléfilm consacré à la tentative de suicide de Jonathan Destin – une proposition de loi consacrée au harcèlement scolaire.

Leur idée : introduire au sein du Code pénal un article rendant obligatoire le suivi d’un « stage de sensibilisation » pour tous les élèves reconnus coupables de harcèlement (cyber ou non) envers leurs camarades. « Celui-ci serait aux frais du contrevenant si ce dernier est majeur ou de ses représentants légaux en cas de minorité » expliquent les parlementaires, suivis par une trentaine de leurs collègues du groupe LR.

Pour mémoire, le cyber-harcèlement est actuellement passible d’une peine de deux ans de prison et de 30 000 euros d'amende.

Avant d’être examiné par l’Assemblée nationale, cette proposition de loi devra être inscrite à l’ordre du jour – ce qui est loin d’être systématique, notamment pour les textes déposés par l’opposition.