du 25 janvier 2019
Date

Choisir une autre édition

Le fondateur du réseau social s'exprime dans les colonnes du Wall Street Journal, du Monde et de quelques autres titres européens. Facebook fêtera ses 15 ans le 4 février.

Le texte est censé corriger des idées reçues sur le modèle du mastodonte publicitaire, déclarant (encore) que le ciblage est une demande des internautes eux-mêmes. Il justifie donc l'étude de leurs centres d'intérêt et rappelle que la société ne vend pas leurs données, seulement un ciblage fondé sur leur analyse.

Pour Business Insider, le choix du WSJ est l'élément le plus intéressant de cette tribune, destinée à rassurer les investisseurs et les responsables politiques. Les scandales sont nombreux depuis trois ans, entre l'ingérence russe dans l'élection américaine de 2016 et l'affaire Cambridge Analytica, partage de données de membres (jusqu'à 87 millions) avec une société de profilage électoral en 2014.

Dans une tribune, Mark Zuckerberg tente de rassurer sur le modèle de Facebook
chargement Chargement des commentaires...