du 17 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

Pour y arriver, la société prévoit d'avoir une empreinte « carbone négative » à partir de 2030. Ensuite, elle prévoit d'éliminer « de l'environnement tout le carbone qu'elle a émis soit directement, soit par la consommation électrique, depuis sa création en 1975 ».

Le géant américain annonce la mise en place d'un « fond d'innovation climatique avec un milliard de dollars pour accélérer le développement mondial des technologies de réduction, de capture et d'élimination du carbone ». Microsoft détaille les aspects techniques et ses engagements dans ce billet de blog.

D'ici 2050, Microsoft veut « effacer » l'ensemble de son empreinte carbone depuis 1975
chargement Chargement des commentaires...