du 24 mars 2020
Date

Choisir une autre édition

Dimanche, l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris était la cible d’un DDoS (attaque par déni de service distribué) par des pirates dont l’identité n’a pas été précisée, explique L’Express.

Nos confrères expliquent que cette cyberattaque a nécessité de couper momentanément « l'accès externe aux mails et à des outils de télétravail ». Contacté par les Echos, Philippe Loudenot (haut fonctionnaire à la sécurité des systèmes d'information pour le ministère de la Santé) se veut rassurant : « Il y a eu un petit souci, mais cela a été réglé en moins d'une heure, sans impact ni sur le fonctionnement des hôpitaux, ni sur l'offre de soin ».

Cyberattaque contre les hôpitaux de Paris (AP-HP)
chargement Chargement des commentaires...