du 07 octobre 2019
Date

Choisir une autre édition

Depuis la fin de semaine dernière, des rumeurs évoquaient des désistements chez les membres fondateurs de Libra. 

C'est finalement PayPal qui est le premier à quitter le navire, comme l'indique l'AFP. La société a publié un communiqué des plus laconiques : « Nous continuons à nous concentrer sur notre mission et nos priorités stratégiques : démocratiser l’accès aux services financiers des populations mal desservies ».

Selon une source proche du dossier reprise par nos confrères, le manque de travail préparatoire avec les régulateurs (qui sont rapidement montés au créneau) est une des causes. Ce n'est pas tout, des sociétés comme PayPal souhaiteraient aussi éviter de « voir l’attention des régulateurs déborder sur leurs affaires ».

Cryptomonnaie : PayPal se retire du projet Libra de Facebook
chargement Chargement des commentaires...