du 06 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

Crédit Agricole veut déjà s'attaquer à Orange Bank

Nos confrères des Échos nous apprennent que le Crédit Agricole va à son tour lancer une initiative dans le domaine bancaire avec une offre « anti-Orange Bank ». Mais dans le domaine, il faut faire attention à ne pas tout mélanger. Offre en ligne, mobile et « néo-banques » ne couvrent pas des pratiques et offres identiques.

Ici, il serait question d'une « offre bancaire simplifiée se composant d'un compte courant, accessible via un téléphone mobile, et d'une carte de paiement, le tout à un tarif que l'on imagine proche de celui proposé par Orange Bank ». La gratuité ne serait pas forcément de mise, mais plutôt une tarification faible.

On semble plutôt dans le cadre d'une réponse tardive et plus chère à Boursorama qu'à une offensive prenant la mesure du chamboulement en cours dans le secteur. Tout se jouera sur la simplicité d'utilisation, les possibilités offertes et surtout la procédure à suivre pour l'ouverture de compte.

Car c'est bien sur ce point que se distinguent les nouveaux acteurs, et sur lequel les banques et leurs systèmes d'information – parfois antiques – ont du mal à s'aligner.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le fabricant de montres ajoute qu'une partie de son équipe de recherche et développement rejoindra les rangs de Google dans le cadre de cette transaction.

Nous n'avons pas plus de détails sur « les technologies » vendues dans le cadre de cet accord. La transaction devrait être finalisée dans le courant du mois.

Copié dans le presse-papier !

Alors qu'Oppo vient d'en annoncer un 15 fois plus grand (mais sans donner de dimensions précises), Xiaomi lui emboîte le pas par l'intermédiaire de son président et cofondateur Lin Bin.

Selon une publication Weibo repérée par The Verge, le capteur mesurerait 25 x 50 mm. Selon le dirigeant, ce nouveau capteur peut sortir de veille et déverrouiller le smartphone en un clic.

Rien n'est par contre précisé concernant l'arrivée de ce capteur dans un smartphone Xiaomi (ou un autre).

Copié dans le presse-papier !

Isabelle Falque-Pierrotin, la présidente de la Commission nationale de l’informatique et des libertés, fera partie des cinq « garants » du « grand débat national » voulu par Emmanuel Macron. Matignon a confirmé ce choix hier à l’AFP.

Isabelle Falque-Pierrotin rejoindra notamment le politologue Pascal Perrineau, ou bien encore Guy Canivet (ancien membre du Conseil constitutionnel). Cette désignation pourrait être bien vue par ceux qui s’inquiétaient des premiers « bugs » entourant le site « granddebat.fr », qui fera office de plateforme de consultation en ligne à partir du 21 janvier.

Copié dans le presse-papier !

Nouveau tournant dans la relation entre Microsoft et Verizon Media (anciennement Oath), la première étant désormais la seule plateforme publicitaire liée à la recherche de la seconde.

Cet accord étend donc les termes de celui de 2015, où Bing Ads devenait le seul prestataire d’AOL, propriété de Verizon Media. Pour Yahoo, 51 % des publicités transitaient par Bing. Avec le nouvel accord, le taux grimpe à 100 %.

Selon Microsoft, ce rapprochement devrait permettre une hausse des clics de 10 à 15 % pour Bing Ads aux États-Unis. La bascule doit progressivement se faire dans les deux mois.

Copié dans le presse-papier !

Après Google, Instagram, WhatsApp et Facebook, c’est au tour de YouTube, Spotify, Netflix, SoundCloud, Apple Music, Amazon Prime, DAZN et Flimmit d’être attaqués par NOYB (pour « none of your business »).

L’organisation menée par Max Schrems, cet Autrichien qui avait fait tomber le « Safe Harbor », a annoncé aujourd’hui avoir porté plainte devant la CNIL autrichienne, sur le fondement du RGPD. Les huit services en ligne sont accusés de ne pas respecter le droit d’accès des utilisateurs à leurs données personnelles.

SoundCloud et DAZN n’ont même pas répondu aux requêtes qui leur ont été envoyées. Pour les autres, les retours ont été jugés insuffisants au regard des obligations posées par la nouvelle réglementation européenne.