du 28 mai 2020
Date

Choisir une autre édition

La ville de Hangzhou, 10 millions d'habitants, va intégrer davantage d'indicateurs et généraliser l'application initialement lancée pour lutter contre le coronavirus, rapporte The Guardian. La commission de la santé de la ville a déclaré que le système proposé serait un « pare-feu pour améliorer la santé et l'immunité des personnes » après la pandémie.

Dans l'application proposée, le statut d'un individu serait codé par couleur et noté sur 100 sur la base des dossiers médicaux, des résultats des tests physiques, des niveaux d'activité et d'autres choix de style de vie tels que le nombre de cigarettes fumées, les mesures prises ou les heures dormies. Par exemple, boire un verre de vin blanc pourrait faire baisser votre score de 1,5 point, tandis que dormir pendant sept heures pourrait l'améliorer d'un point.

La réunion annuelle du Parti communiste chinois la semaine dernière a entendu les appels des délégués à renforcer la surveillance des violations de la sécurité, rapporte pour sa part l'AFP. Il a également été demandé au Congrès national du peuple d'accélérer l'introduction de lois sur la protection des données en réponse aux quantités massives d'informations collectées sur les citoyens chinois pendant la pandémie.

CovidApp : extension du domaine du tracking de santé
chargement Chargement des commentaires...