du 07 avril 2020
Date

Choisir une autre édition

« Nous ne serons pas capables de résoudre cette crise avec des outils nationaux. Plus notre réponse sera européenne, meilleurs seront les résultats ». 

Wojciech Wiewiórowski, contrôleur européen de la protection des données, milite pour une application mobile paneuropéenne destinée à assurer le suivi des personnes. L’intérêt ? Éviter un morcellement des approches alors que des États ont développé ou sont en train de développer des applications mobiles chacun dans leur coin. 

Autre avantage : une solution au niveau de l’Union permettrait d’assurer une meilleure coordination. Il pense sur ce point à l’intervention de l’Organisation mondiale de la santé. L’enjeu serait finalement de faciliter le contrôle des données et des grands principes du RGPD : légalité, transparence, proportionnalité, ou encore la minimisation.

Covid-19 : le CEPD plaide pour une application mobile paneuropéenne
chargement Chargement des commentaires...