du 11 mai 2020
Date

Choisir une autre édition

C’est en tout cas ce qu’affirme Bernardo Mariano, directeur de l’information de l’Organisation mondiale de la Santé, à Reuters

Elle s’adressera principalement aux personnes vivant dans des pays ne disposant pas des ressources suffisantes pour les mettre au point. Elle leur permettra d’avoir un premier diagnostic en précisant leurs symptômes. 

L’OMS publiera sa propre version, mais elle pourra aussi servir de base pour des applications gouvernementales, explique Mariano. L’ajout d’une fonctionnalité de contact tracing par Bluetooth est à l’étude. 

Le code devrait être disponible sur GitHub. 

Covid-19 : l’OMS va lancer sa propre application, possiblement avec du contact tracing
chargement Chargement des commentaires...