du 18 février 2020
Date

Choisir une autre édition

Pour se justifier, la société explique que « le travail commence à reprendre [en Chine], le retour à des conditions normales est plus lent que prévu [...] la disponibilité mondiale d'iPhone sera temporairement limitée ».

Si les usines sont situées en dehors de Hubei, la production reprend plus doucement que prévu. Surtout, « la demande de nos produits en Chine a été affectée. Tous nos magasins en Chine et bon nombre de nos magasins partenaires ont été fermés ».

Mais du fait de l’épidémie, même ceux restés ouverts sont concernés puisque très peu de clients se sont présentés. En dehors de la Chine, Apple affirme que la demande reste forte « et conforme à ses attentes ».

La société donne maintenant rendez-vous en avril pour la publication de son bilan trimestriel. Pour rappel, elle prévoyait entre 63 et 67 milliards de dollars de chiffre d’affaires pour ce second trimestre.

Covid-19 : Apple alerte sur ses résultats, qui devraient être inférieurs à ses estimations
chargement Chargement des commentaires...