du 18 mars 2020
Date

Choisir une autre édition

En cette période de crise sanitaire, les fake news pullulent sur Internet et sont largement partagées sur les réseaux sociaux, qui ont des équipes et algorithmes travaillant sur la question.

Suite à de nombreux retours d’utilisateurs expliquant que leur publication avait été marquée comme spam (et donc rendue invisible pour les autres utilisateurs) – The Verge en propose une sélection – Guy Rosen (vice-président de Facebook), explique qu’il s’agissait d’un « bug dans un système anti-spam, sans rapport avec les changements sur les équipes de modération ». 

Cette nuit, l’ensemble des messages identifiés comme spam et supprimés par erreur ont été remis en place. Cela ne concerne pas uniquement des sujets liés à la maladie Covid-19, précise le dirigeant

Coronavirus : à cause d’un « bug », Facebook a identifié certaines actualités comme du spam
chargement Chargement des commentaires...