du 11 juillet 2018
Date

Choisir une autre édition

Au Computex, le fabricant exposait toute une panoplie de nouveautés, dont cette souris d'entrée de gamme visant les joueurs.

Elle est équipée d'un capteur optique 10 000 DPI avec un bouton d'ajustement de cette valeur. Un autre peut modifier les effets lumineux, avec cinq modes RGB prédéfinis. La fiche technique détaillée est disponible par ici.

La CM310 est disponible en stock LDLC pour 29,95 euros, tandis que Materiel.net et Top Achat la proposent en précommande, pour 29,90 euros dans les deux cas.

Cooler Master CM310 : une souris gamer d'entrée de gamme avec capteur 10 000 DPI, à 29,99 euros
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Cette nouvelle mouture apporte le support des GeForce RTX, ainsi que de la plateforme Bassin Falls et des processeurs Skylake-X Refresh.

Deux nouveaux outils de mesure de performances sont également de la partie en version bêta. Ils permettent de tester les capacités d'un processeur via les jeux d'instructions AVX2 et AVX512.

Copié dans le presse-papier !

Le Centre national de la recherche scientifique annonce la mise en place d'un « référent intégrité scientifique » : Rémy Mosseri. L'intéressé détaille son poste :

« Mon premier rôle est de recevoir les allégations de méconduites scientifiques, de les traiter, d’évaluer la réalité de la méconduite par une enquête et le cas échéant de la qualifier plus précisément. Tous les personnels travaillant dans des entités CNRS, mais également les personnes extérieures au CNRS, peuvent adresser des allégations ».

Le CNRS publié également les modalités d'actions de la Mission à l’Intégrité Scientifique (MIS). Il ne s'agit pour le moment que d'un document de travail, susceptible d’être modifié d’ici sa présentation au Conseil d’administration du CNRS le 13 décembre.

Pour rappel, ce plan est la suite du groupe de travail chargé « des propositions et des recommandations sur le traitement par le CNRS des questions de méconduite et de fraude scientifique », lancé Antoine Petit (président du CNRS) au début de l'année.

Cette annonce arrivait après la convocation mi-janvier d'Anne Peyroche (ex-présidente par intérim du CNRS) par sa hiérarchie « pour un entretien destiné à l’éclairer sur des anomalies constatées dans certains de ses articles ».

Copié dans le presse-papier !

Le géant du Net s'est lancé comme opérateur de téléphonie mobile aux États-Unis il y a plus de trois ans maintenant, en s'appuyant sur le réseau d'opérateurs nationaux.

Aujourd'hui, Project Fi propose en version bêta un VPN sur l'ensemble de vos connexions, aussi bien en 4G qu'en Wi-Fi. Google explique que vos données ainsi chiffrées ne sont pas accessibles à des tiers, qui ne peuvent donc pas suivre votre activité en ligne. « Cela inclut Google : notre VPN est conçu pour que votre trafic ne soit pas lié à votre compte Google ou à votre numéro de téléphone » affirme l'opérateur.

L'autre annonce du jour concerne le passage automatique du Wi-Fi à la 4G lorsque le premier n'est plus disponible ou que le signal est trop faible ou de mauvaise qualité : le temps de transition a été réduit de 40 %.

Google est en train de déployer ces fonctionnalités sur son réseau et les smartphones compatibles Project Fi fonctionnant sous Android 9.0 Pie. Elles sont regroupées sous l'appellation « Enhance network » et disponibles dans les paramètres de l'application Project Fi.

Copié dans le presse-papier !

Pour la Cour de justice de l'Union européenne, la saveur d’un produit alimentaire ne peut être protégée par le droit d’auteur. Impossible donc d’abriter sous cette coupole un fromage à tartiner néerlandais, à la crème fraîche et aux fines herbes.

Confirmant les conclusions de l’avocat général, elle a rappelé qu’une œuvre ne peut être protégée que si l’objet concerné est original et se rattache aux éléments qui sont l’expression de la création intellectuelle de son auteur.

Selon la convention de Berne, auquel le droit de l’Union fait référence, les œuvres littéraires et artistiques comprennent « toutes les productions du domaine littéraire, scientifique et artistique, quel qu’en soit le mode ou la forme d’expression ».

Ce sont à chaque fois des expressions, non les idées, les procédures, les méthodes de fonctionnement ou les concepts mathématiques, qui sont ainsi protégés. Or, ces expressions doivent toujours pouvoir faire l’objet d’une « identification précise et objective », ce qui ne peut être le cas de la saveur d’un produit alimentaire.

L’identification d’une saveur dépend de trop de considérations subjectives, variant suivant la personne, son âge, ses préférences alimentaires, ses habitudes de consommation, le contexte... Impossible en conséquence d’atteindre un niveau suffisant de précision et d’objectivité. Le fabricant du fameux fromage ne peut donc attaquer en contrefaçon une autre entreprise accusée d’avoir copié son produit.

Copié dans le presse-papier !

Sans aucune surprise, le revendeur annonce officiellement que son prochain quartier général (nom de code HQ2) sera divisé en deux entre New York et Arlington.

Une décision motivée par la possibilité de recruter plus de « talents » et limiter la flambée des prix de l'immobilier (Seattle, où se trouve l'actuel siège, connaît bien ce problème). Chaque emplacement accueillera plus de 25 000 employés à terme et la société affirme qu'elle investira 5 milliards de dollars.

Enfin, un centre opérationnel pour la logistique ouvrira ses portes à Nashville dans le Tennessee, avec plus de 230 millions de dollars d'investissement. Plus de 5 000 emplois y seront créés.

La société bénéficiera d'aides fiscales et « d'incitations économiques » de la part des trois villes (elles sont détaillées dans des documents accessibles en bas de cette page). Les recrutements débuteront l'année prochaine, aussi bien pour New York, Arlington et Nashville.