du 05 février 2019
Date

Choisir une autre édition

Contrôle des dépenses publiques : Bercy va recourir à de l’intelligence artificielle

Le gouvernement vient de publier un arrêté « portant création d'un traitement automatisé d'analyse prédictive relatif au contrôle de la dépense de l'État ».

Ce dispositif, qui sera mis en place par l’Agence pour l'informatique financière de l'État (AIFE), à Bercy, a vocation à « assister » les comptables publics dans le cadre de certaines vérifications : qualité de l'ordonnateur, disponibilité des crédits, production des pièces justificatives, etc.

Grâce notamment à « des techniques d'intelligence artificielle », ce traitement automatisé viendra plus concrètement « analyse[r] les résultats des contrôles de la dépense effectués par les comptables publics assignataires de l'État en fonction des caractéristiques des opérations » (données relatives aux fournisseurs, organisation de la chaîne de la dépense, imputations budgétaires et comptables...).

Le programme fera alors ressortir une « liste des dépenses présentant des risques d'irrégularité ». On devine la suite : à l’aune de ces potentielles anomalies, Bercy pourra mener les investigations de rigueur.

chargement Chargement des commentaires...