du 13 décembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Contre les « infox », le CSA se dote d’une équipe projet et d’un comité d’experts

la loi contre les fausses informations de 2018 confie au CSA de nombreuses compétences sur les contenus en ligne. Pour y répondre, la future Arcom prend deux nouvelles initiatives. 

L’équipe « projet », composée de neuf personnes des services du CSA, aura pour mission de « mener à bien les travaux d’instruction sur la mise en œuvre du dispositif prévu par la loi et la recommandation du CSA ». 

Elle devra également « assurer l’interface avec le comité d’experts sur la désinformation en ligne » et « anticiper de futures régulations visant à lutter contre les contenus haineux sur internet ». 

Le comité apportera « une expertise aussi bien juridique, économique, scientifique et technologique qu’éthique ». 

En son sein, on trouvera notamment Valérie-Laure Benabou, professeure de droit privé à Aix-Marseille Université, Lucien Castex, secrétaire général d’Internet Society France, Christophe Deloire, secrétaire général de RSF, et Marie-Anne Frison-Roche, professeure de droit économique à Sciences Po.

Autres personnalités, Boris Jamet-Fournier, responsable du département recherche et innovation de l’Institut national de l’audiovisuel ou encore Bruno Patino, directeur éditorial d’Arte France, directeur de l’École de journalisme de Sciences Po.

chargement Chargement des commentaires...