du 05 juin 2019
Date

Choisir une autre édition

Le géant du Net décrit ce service comme « une API qui utilise l'apprentissage automatique pour identifier les abus et le harcèlement sur Internet ». Lancé il y a plus de deux ans en anglais, il est passé à l'espagnol et au français depuis quelques jours.

De plus, « les francophones ont désormais la possibilité de personnaliser dans Tune [une extension Chrome basée sur les modèles linguistiques de Perspective] le degré de "toxicité" maximum des commentaires ».

Pour l'apprentissage du français, Google s'est « associé avec Le Monde, Le Parisien et 20 Minutes pour étudier les commentaires publics laissés sur leurs sites et ainsi apprendre à détecter les commentaires indésirables en français », tout en essayant de limiter les faux positifs.

« Une nouvelle version du système de commentaires du Monde » a été mis en place. « Perspective va aider les commentateurs et l'équipe de modération du journal Le Monde à maintenir des conversations productives autour des élections et au-delà », explique Google.

Le géant du Net est désormais à la recherche d'autres partenaires pour déployer Perspective dans de nouvelles langues.

Commentaires « toxiques » : Google adapte Perspective au français, Le Monde saute le pas
chargement Chargement des commentaires...