du 05 juin 2019
Date

Choisir une autre édition

Le géant du Net décrit ce service comme « une API qui utilise l'apprentissage automatique pour identifier les abus et le harcèlement sur Internet ». Lancé il y a plus de deux ans en anglais, il est passé à l'espagnol et au français depuis quelques jours.

De plus, « les francophones ont désormais la possibilité de personnaliser dans Tune [une extension Chrome basée sur les modèles linguistiques de Perspective] le degré de "toxicité" maximum des commentaires ».

Pour l'apprentissage du français, Google s'est « associé avec Le Monde, Le Parisien et 20 Minutes pour étudier les commentaires publics laissés sur leurs sites et ainsi apprendre à détecter les commentaires indésirables en français », tout en essayant de limiter les faux positifs.

« Une nouvelle version du système de commentaires du Monde » a été mis en place. « Perspective va aider les commentateurs et l'équipe de modération du journal Le Monde à maintenir des conversations productives autour des élections et au-delà », explique Google.

Le géant du Net est désormais à la recherche d'autres partenaires pour déployer Perspective dans de nouvelles langues.

Commentaires « toxiques » : Google adapte Perspective au français, Le Monde saute le pas
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La plateforme de streaming l'a annoncé officiellement sur son compte Twitter. La série des années 90 a remporté des Emmy Awards et est considérée comme « la meilleure sitcom de tous les temps » suite à une enquête de Vanity et 60 minutes. Elle sera distribuée mondialement.

Une bonne opération pour Netflix, qui vient en plus de signer un accord avec Canal+ en France. Reste maintenant à voir si Seinfeld permettra de contrebalancer la perte de Friends et The Office à la fin de l'année. 

Copié dans le presse-papier !

Dans un billet de blog vantant « la crédibilité et de la cohérence », la plateforme de streaming explique que « les artistes seront désormais classés en fonction du nombre de vues organiques » de leurs vidéos. On se demande d'ailleurs pourquoi ce n'était pas déjà le cas. 

Copié dans le presse-papier !

Didier Casas et Xavier Niel s'en sont ouvertement pris au projet d'attribution des fréquences de la 5G. Les deux dirigeants estiment qu'il avantage Orange et SFR, qui disposent de plus de moyens.

Sébastien Soriano était revenu sur la question ce week-end : « Je crois que tout le monde est bien conscient de la réalité des choses. Par le passé on a été accusé de faire la courte échelle à Free ou d'autres ». Il rappelle que l'Arcep est un « arbitre neutre » et « impartial ».

C'est désormais au tour d'Orange d'entrer dans la danse, par l'intermédiaire de Fabienne Dulac, sa directrice générale adjointe : « Ce modèle a la vertu d'éviter la surenchère qu'on a pu observer en Italie ou en Allemagne et de nous prémunir contre une explosion des prix », comme le rapporte ZDNet.

Elle n'en reste pas là et répond à ses concurrents : « Je comprends la position de Free et Bouygues Telecom, mais mathématiquement, les arguments avancés sont faux. Ce modèle en deux étapes est bien meilleur que le précédent où nous commencions tous à zéro et où nous étions dans des enchères permanentes pour acquérir les dix premiers mégahertz ». 

Enfin, concernant le lot de base à prix fixe de 40 MHz ou 60 MHz, c'est « du détail au vu de l'enjeu global ». « Chacun défend son intérêt pour s'offrir un maximum de fréquences pour un moindre prix », ajoute-t-elle.

Copié dans le presse-papier !

La fonction permet pour rappel de « sortir » une vidéo de sa page pour la déplacer ailleurs dans l’écran. Dans le cas de Firefox, elle est redimensionnable et reste toujours au premier plan.

Le mode est actuellement disponible dans le canal Nightly de Firefox pour Windows, et devrait être disponible dans la version finale 71 du navigateur. 

Son maniement ressemble largement à celui choisi par Opera depuis un bon moment déjà. Au survol de la souris, la vidéo affiche un petit encart (bleu pour Firefox) qui, si l’on clique dessus, coupe la vidéo sur le site et la fait apparaitre dans un cadre dédié.

Les versions Mac et Linux devraient suivre prochainement.