du 29 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

Au Japon, Coincheck, importante plateforme d'échange de crypto-monnaies, a annoncé s'être fait dérober une partie non négligeable de ses actifs. Le préjudice s'élève à 523 millions de NEM (la dixième crypto-monnaie en termes de valorisation), soit environ 400 millions de dollars au moment des faits.

Les circonstances exactes de ce vol restent à déterminer. Une enquête policière est d'ailleurs en cours au Japon afin de comprendre comment une telle somme a pu être perdue. Fort heureusement, la blockchain permet de tracer le moindre mouvement de ces fonds, ce qui pourra être utile pour retrouver les malfaiteurs.

Les 260 000 utilisateurs concernés par ce vol seront quant à eux intégralement remboursés sous forme d'un versement de 88,549 yens par NEM détenu, soit 0,66 euro. Un prix qui correspond au cours moyen de la crypto-monnaie pendant les 36 heures durant lesquelles les échanges ont été suspendus sur la plateforme.

Coincheck se fait voler 400 millions de dollars de crypto-monnaies
chargement Chargement des commentaires...