du 30 septembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Cloudflare active HTTP/3, Chrome et Firefox partenaires de l’opération

Un support préliminaire avait été lancé en septembre 2018. Après plus d’un an de tests divers, notamment avec Google et Mozilla, Cloudflare annonce que HTTP/3 est prêt de son côté. La dernière préversion Canary de Chrome est compatible, Firefox Nightly le sera très bientôt.

HTTP/3 est pour rappel la troisième version majeure du protocole HTTP. La plupart de ses nouveautés proviennent du protocole QUIC, initialement créé par Google. HTTP/3 s’appelait d’ailleurs au départ « HTTP-over-QUIC ».

Principale différence, HTTP/3 est basé sur UDP, et non TCP. Accompagné de nouveaux mécanismes de contrôle, prévu directement pour TLS 1.3 et le chiffrement de bout en bout, HTTP/3 permet notamment une hausse des performances et un passage plus transparent entre les connexions, par exemple lors d’une bascule du Wi-Fi vers la 4G, ou entre plusieurs antennes cellulaires.

L’ensemble reste donc expérimental. Le protocole est toujours à l’état de brouillon entre les mains de l’IETF, mais Cloudflare résume la situation par une analogie au programme de l’œuf et la poule. Il est toujours complexe d’intervenir sur un protocole réseau : qui doit initier le support, le serveur ou le client ?

Les sites inscrits chez Cloudflare peuvent quoi qu’il en soit activer le support de HTTP/3 et commencer à tester le protocole.

chargement Chargement des commentaires...