du 13 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Les développeurs et testeurs du programme Beta public peuvent récupérer depuis hier soir de nouvelles préversions pour les futures mises à jour. Pour ce qui est des bêtas en elles-mêmes, il n'y a rien de spécial à noter, ne corrigeant a priori que des bugs.

Rappelons que ces versions apporteront bon nombre de nouveautés, surtout sur iOS, avec par exemple des renseignements plus poussés sur l'état de la batterie et la possibilité de désactiver la limitation de performances. Messages sur iCloud fera enfin son entrée, permettant une synchronisation complète des conversations.

Les utilisateurs souhaitent tester le système pourront s'inscrire au programme Apple Beta, s'ils acceptent le risque que leur appareil puisse rencontrer des bugs.

Cinquième vague de bêtas pour iOS 11.3, tvOS 11.3, macOS 10.13.4 et watchOS 4.3
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La commissaire à la concurrence, Margrethe Vestager, déclare que les concurrents de Google gagnent en visibilité dans les encarts en tête des résultats de recherche. Une amélioration bienvenue, après une amende record de 2,42 milliards d'euros et une mise en demeure d'ouvrir son système aux concurrents.

Pourtant, ces derniers appelleraient toujours à des mesures plus drastiques. En janvier, Kelkoo nous disait percevoir une amélioration timide de la situation, 99 % de la visibilité restant aux réclames de Google, selon le comparateur européen. L'entreprise déclarait que l'ouverture aux enchères de ces encarts publicitaires (la solution proposée par Google) ne suffisait pas.

Selon Vestager, un concurrent s'affiche désormais sur un tiers des nouveaux encarts, contre 15 % en mars. Le nombre de clics sur les annonces des concurrents de Google sont passées de 2,5 % en février à 6,1 % ce mois-ci. L'augmentation est continue, selon la responsable, qui se veut optimiste.

Copié dans le presse-papier !

Cette année, le géant de Santa Clara fête ses 50 ans. L'occasion d'organiser quelques évènements, mais pas de faire de grandes annonces.

C'est également le 40ème anniversaire du 8086. Pour fêter cela, le Core i7-8086K a été mis sur le marché et un concours organisé. Ce modèle n'a rien de très intéressant, surtout vu son prix, mais sert d'emblème... qu'AMD veut faire tomber de son piédestal. 

La société propose à ceux ayant gagné ce processeur de le remplacer par… un Ryzen Threadripper 1950X. Une manière de montrer que sa gamme de produits est plus attractive.

Intel n'a pas tardé à réagir, déclarant à AMD que si « elle voulait aussi un Core i7-8086K, il suffisait de demander. Merci de nous aider à fêter le 8086 ! ». Bref, quelques enfantillages entre deux lancements de nouvelles gammes.

On s'amusera néanmoins de voir AMD préférer se focaliser sur les 40 ans à venir, plutôt que sur le passé. Ce, quelques jours après avoir organisé une conférence pour fêter… le premier anniversaire de ses processeurs pour serveurs, EPYC.

Copié dans le presse-papier !

Fin mars, le fabricant lançait trois smartphones : les P20 Lite, P20 et P20 Pro. Bien différents, ils sont proposés à des tarifs allant de 300 à plus de 700 euros environ.

Le fabricant semble très satisfait du démarrage des ventes. En moins de trois mois, il revendique en effet avoir écoulé « six millions d’unités à travers le monde, en croissance de 81 % par rapport aux ventes de la gamme P10 ».

Huawei ne précise par contre pas la répartition des ventes smartphone par smartphone.

Copié dans le presse-papier !

ContentID, le système de reconnaissance des contenus piratés sur YouTube, fait des siennes selon TorrentFreak. La chaine MIT OpenCourseWare et celle de la fondation Blender sont deux des victimes du blocage.

Le lecteur indique que les vidéos contiennent du contenu du MIT et de Blender, donc qu'elles sont indisponibles dans le pays de l'internaute. Quand bien même celui-ci est le président de la fondation Blender lui-même. Des dizaines d'autres comptes sont concernés par ce problème, rapporte TorrentFreak.

Selon YouTube, ces blocages sont dus à la mise à jour du contrat de son programme partenaires. La plateforme promet une solution. La fondation Blender recommande de passer par sa plateforme en attendant.

Copié dans le presse-papier !

Lors de la sortie des modèles 2200G et 2400G, nous avions noté que les pilotes livrés n'étaient pas vraiment à jour. Nous avions d'ailleurs dû attendre quelques mois pour voir une nouvelle mouture mise en ligne.

AMD a fini par s'expliquer sur un forum en précisant que ce serait une habitude. En effet, les APU n'auront droit qu'à une mise jour trimestrielle, et attendront la version certifiée WHQL.

La société ne précise pas la raison de ce choix, qui prive les utilisateurs de mises à jour plus régulières et parfois adaptées à la sortie de nouveaux jeux. Espérons que cette position évoluera avec le temps.