du 11 septembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Chrome 77 : nouveaux indicateurs de performances et programme de test

Comme souvent, la plupart des améliorations du navigateur se trouvent sous le capot et sont orientées vers les développeurs. Par exemple, deux nouveaux indicateurs de performances, Largest Contentful Paint et PerformanceEventTiming.

Le premier tente de fournir davantage d’informations au développeur en se servant du plus gros élément de contenu de la page pour indiquer quand le contenu principal devient visible aux utilisateurs. Le second renseigne sur la latence de la première interaction discrète de l’utilisateur (comme l’utilisation de la molette pour faire défiler la page).

Nouveaux éléments aussi pour les contrôles personnalisés de formulaires, dont formdata. Cet évènement autorise les sites à utiliser le JavaScript pour ajouter des données dans un formulaire, plutôt que via des éléments masqués.

Chrome 77 limite également certains comportements ou tailles de données. Par exemple, l’en-tête referer ne peut plus dépasser 4 ko, pour éviter des erreurs côté serveur. En outre, registerProtocolHandler() ne peut plus recevoir que http et https comme argument. Signalons aussi la préservation du niveau de priorité d’une requête lors du passage à un service worker.

La nouvelle renforce au passage l’isolation des sites. Elle concerne désormais les cookies, ressource HTTP et les données intersites. 

Pour les versions mobiles, deux lots de nouveautés. Sur Android, un raccourci direct « Envoyer cette page » permet de la faire passer à un autre appareil, le panneau des téléchargements filtre directement les contenus et se débarrasse du menu, et l’isolation renforcée fait son entrée, mais uniquement sur un petit nombre d’appareils pour l’instant.

Sur iOS, on trouve de nouveaux réglages pour la traduction automatique (permettant de se concentrer uniquement sur les langues que l’on ne comprend pas), l’effacement des données sur une certaine période (dernière heure par exemple), des résultats plus simples à lire dans l’Omnibox (miniatures et icônes) et la possibilité de fermer plus facilement un onglet en proie à des boites de dialogue malveillantes en JavaScript.

Signalons qu’à l’instar de Firefox et son programme Test Pilot, Google a désormais son Original Trials. Premier essai, disponible dans la version Android, l’API Contact Picker, simplifiant la sélection de contacts dans certains formulaires et autorisant l’utilisateur à ne partager que les informations qu’il souhaite.

Enfin, Chrome 77 corrige tout de même 52 failles de sécurité, dont une critique et huit « hautes ».

La nouvelle version se récupère depuis l’À propos du navigateur, la boutique de logiciels (selon la plateforme utilisée) ou – pour les ordinateurs – le site officiel.

chargement Chargement des commentaires...