du 12 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

Skype n'est pas seulement une messagerie qui a loupé le coche du mobile et eu du mal à se réformer ces dernières années. Elle est aussi passée complètement à côté la demande d'une meilleure protection des échanges de la part des utilisateurs.

Les choses pourraient changer puisque Whisper System a indiqué dans un billet de blog qu'elle travaillait avec Microsoft à l'implémentation de fonctionnalités de chiffrement de bout-en-bout en utilisant le même protocole que pour Signal.

La fonctionnalité est proposée en preview à travers le programme Skype Insiders. Microsoft précise que ces « conversations privées » peuvent être utilisée à la demande, le destinataire devant accepter une invitation valable sept jours.

Comprendre que le chiffrement de bout-en-bout ne sera pas actif constamment comme cela peut être le cas pour bien d'autres outils. Skype semble donc ne pas encore avoir compris que la sécurité était désormais une fonctionnalité de base, et non un gadget. Notons que d'autres messageries fonctionnement sur le même principe, avec les mêmes problèmes, à l'instar de Google Allo, Facebook Messenger et Telegram.

Chiffrement E2E dans Skype en partenariat avec Signal : Microsoft n'a pas tout compris
chargement Chargement des commentaires...