du 30 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Elle réside dans le sous-système QoS (Quality of Service) d'IOS et IOS XE, que l'on trouve dans une partie des équipements réseau fournis par l'entreprise.

La vulnérabilité provient d'une erreur dans la vérification des limites de certaines valeurs destinées au port UDP 18999. En envoyant des paquets spécialement conçus, un pirate pourrait provoquer un dépassement de mémoire tampon, puis une exécution de code arbitraire. Le pire des scénarios.

Estampillée CVE-2018-0151, la faille pourrait être également exploitée pour provoquer un redémarrage de l'équipement réseau, entraînant un déni de service temporaire.

La mise à jour, disponible depuis le 28 mars, contient une vingtaine de correctifs de sécurité.

Chez Cisco, une faille critique dans les équipements IOS (XE)
chargement Chargement des commentaires...