du 08 octobre 2019
Date

Choisir une autre édition

Le ministère de la Transition écologique a présenté hier 25 mesures destinées à « accélérer le déploiement des réseaux de chaleur et de froid renouvelables », tant au sein du parc privé que public. Le gouvernement s’engage notamment à mettre en ligne, en Open Data, « la liste et/ou la carte des bâtiments propriété de l’État, en précisant sa surface et le type d’énergie pour son chauffage ».

« Afin de garantir un calendrier rapide de mise en œuvre de cette mesure, elle pourra être dans un premier temps limitée aux bâtiments avec chauffage fioul (et exclure certains actifs sensibles du parc de la gendarmerie, de la police ou de la Défense nationale), ce qui facilitera l’appui de tous les acteurs à la conversion des chaudières fioul des bâtiments de l’État d’ici 2028 », précise l’exécutif – qui se garde donc bien de s’avancer sur un calendrier plus précis.

L’ouverture, toujours en Open Data, des « données relatives à la chaleur fatale » est également annoncée. Là aussi sans calendrier précis. 

Chauffage des bâtiments publics : bientôt une carte en Open Data
chargement Chargement des commentaires...